Accueil RÉGIONS Logement Aadl : des formules séduisantes sur le papier, inapplicables sur le...

Logement Aadl : des formules séduisantes sur le papier, inapplicables sur le terrain

1

A la suite du mouvement de protestation observé dernièrement par les souscripteurs de l’AADL qui demandaient à ce que les projets de construction de logements soient lancés dans les plus brefs délais , cette dernière a fait savoir que le retard accusé dans le lancement des travaux est « indépendant de sa volonté et « l’impute au manque de foncier pour mener à terme les projets ».
L’AADL précise que pour cela des démarches sont entreprises pour exproprier les terres agricoles appartenant aux EAC ou EAI. Toutefois, notent les responsables de l’AADL , cette procédure exige un minimum de temps de par sa complexité pour aboutir. L’AADL a fait savoir qu’un projet de 4200 logements répartis sur les 13 daïs de la wilaya sera lancé incessamment. En cette occasion l’AADL invite les entreprises du bâtiment de se rapprocher de ses services pour retirer les cahiers de charges. Concernant la répartition de ces logements à travers la wilaya, le chef-lieu de wilaya a bénéficié d’un quota de 1000 logements ;de 400 au niveau de la daïra de Boukadir, de 200 pour celle d’Ain-Mérane,de 400 pour Ténès et enfin de 200 à Oued-Fodda. L’AADL a indiqué que jusqu’à ce jour 8000 dossiers ont été retenus et acceptés dans un premier temps sur un programme AADL de la wilaya de Chlef qui s’élève à 16.000 logements. Par ailleurs selon nos informations ; il y aurait 11.000 citoyens à avoir souscrit aux programmes « AADL 1 et AADL 2 » pour l’acquisition d’un logement selon la formule location-vente. Mais, depuis plusieurs mois, voire des années, ils ne voient rien venir, malgré qu’ils ont procédé au premier versement pour les 8000 premiers souscripteurs. Les représentants des souscripteurs s’insurgent contre le retard constaté dans le lancement des travaux tout en soulignant qu’il est impératif de lancer simultanément l’ensemble des projets qui avoisinent les 11.000 logements. Apparemment entre les souscripteurs qui attendent la livraison de leur logement et une AADL qui semble être dépassée par les évènements, car aucun chantier n’a démarré à ce jour, le pessimisme est de rigueur et l’échec d’ AADL dans la wilaya de Chlef, pourrons-nous dire, est établi. Car avec cette cadence les souscripteurs auront à patienter une autre décennie ou peut-être plus pour certains pour pouvoir réaliser leur rêve c’est-à-dire « posséder son propre logement ». Certains souscripteurs que nous avons rencontrés se disent « marginalisés » par rapport à leurs concitoyens d’autres wilayas à l’image de ceux d’Alger qui recevront les clés de leurs appartements au plus tard le premier trimestre de l’année prochaine, alors qu’au niveau de la wilaya de Chlef, le problème foncier représente un véritable obstacle pour la réalisation des 11.000 logements AADL et aucun projet n’a vu le jour. Un autre souscripteur excédé par la situation confuse actuellement réclame des réponses à leurs préoccupations « , sont-ils concernés par le versement de la deuxième tranche après le mois de Ramadan ou, au pire des cas, à la fin de l’année ou non ? «Dans le cas contraire, qu’on nous le dise franchement et qu’on avoue que certaines wilayas ne sont pas concernées par ces programmes» » et de faire remarquer que le ministre de l’Habitat avait déclaré que pour payer la deuxième tranche, il faut que les travaux aient atteint les 70%. Est-ce dire que nous ne sommes pas concernés ?», nous disent les représentants des souscripteurs et de conclure «nous continuerons de réclamer notre droit jusqu’à son obtention».
Bencherki Otsmane

Article précédentMoissons-battages à Aïn Témouchent : chaînes interminables devant les docks silos
Article suivantMédéa : le Haïk, une histoire à découvrir au musée des arts populaires

1 COMMENTAIRE

  1. j ai vu mon nom afficher dans la toute premie8re liste mais je n ai pas ree7u de coovncation jusqu e0 pre9sent dites-moi of9 se trouve le sie8ge du promoteur BATIGEC? a-t-il un bureau fixe e0 Constantine? ou c est juste un bureau ambulant? e0 qui dois-je m adresser!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.