GSP basket

Ligue africaine de basket-ball / 1er tour préliminaire : Défaite du GS Pétroliers devant l’AS Police du Mali

Le club algérien du GS Pétroliers a été battu par son homologue malien, l’AS Police sur le score de (76-83), mi-temps (29-37) en match comptant pour la 3e journée du 1er tour préliminaire (groupe A), disputé dimanche soir à Bamako (Mali). La formation algérienne qui avait assuré hier samedi, sa qualification au 2e tour préliminaire (Elite 16) de la Ligue africaine de basket-ball (BAL), avait remporté ses deux premiers matches devant respectivement Al-Nasr de Libye (106-80) et l’AC SLAC de Guinée (96-50). La prestigieuse National basket-ball association (NBA) et la Fédération internationale de basket (FIBA) avaient annoncé en février dernier la création de ce championnat professionnel en Afrique dans ce qui constitue la première participation de la NBA à une compétition en dehors d’Amérique du Nord. Ce tour préliminaire regroupe 32 équipes reparties en six groupes (A, B, C, D, E, F). Les deux premiers de chaque poule, auxquels s’ajouteront quatre clubs invités, se qualifieront au deuxième tour qui regroupera 16 équipes (Elite 16). Les groupes C et D ont déjà dévoilé les quatre clubs qualifiés pour l’Elite 16, à l’issue des matchs disputés le week-end dernier. Dans le groupe C, FAP du Cameroun et Manga Basket-ball du Gabon qui se sont offerts les deux tickets qualificatifs, alors que Patriots BBC du Rwanda et City Oilers d’Ouganda ont décroché la qualification du groupe D. Les six meilleures équipes de l’Elite 16 se joindront aux champions de l’Angola, de l’Egypte, du Maroc, du Nigeria, du Sénégal et de la Tunisie pour former le tableau final (deux conférences de 6 équipes) de la 1re édition de la BAL en 2020. Pendant la saison régulière, qui débutera en mars, les 12 équipes joueront chacune cinq matches. A l’issue d’un total de 30 matches, les trois meilleures équipes de chaque conférence seront qualifiées pour un «Super 6» dont les quatre premiers se rencontreront ensuite à la fin du printemps à Kigali (Rwanda) lors d’un Final Four (demi-finales à élimination directe et finale).