benzianep3

LE MINISTRE BENZIANE : « 73 brevets et 24 projets de recherche internationaux déposés depuis janvier 2021 »

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, a critiqué, hier la non-exploitation et la prise en compte des innovations des équipes de recherche, par les administrations et les entreprises, les appelant à lever des « obstacles» actuellement enregistrés.

Dans son allocution lors de sa présidence du colloque national des établissements publics à caractère scientifique et technologique, le ministre de l’Enseignement supérieur a annoncé que le pays « a déposé 73 brevets et 24 projets de recherche internationaux depuis janvier 2021 ».
Sur le bilan des réalisations du secteur dans le domaine de la recherche scientifique et de la recherche, il a indiqué, que depuis janvier 2021, il y a eu « 73 brevets et la publication de 9 874 articles indexés dans la base de données Scopus », ainsi que la participation, a-t-il poursuivi  : « de 24 projets internationaux en recherche et innovation de chercheurs permanents des centres nationaux de recherche ayant bénéficier de financements nationaux et étrangers ». Pour le ministre Benziane, « la réalisation et l’intégration de projets innovants nécessitent d’assurer toutes les conditions, pour « la création et le maintien des innovations au sein des établissements », ce qui nécessite, selon lui «  une réflexion administrative  nouvelle », permettant « de supprimer les obstacles existants et actuellement enregistrés ».
Révélant, hier, l’incapacité à exploiter les innovations enregistrées par les équipes de recherche, il a affirmé que le reglement de ce problème passe nécessairement «par une révision du style de gestion approuvé » notamment, a-t-il ajouté, « par l’adoption d’échange et de communication pour parvenir à un environnement de recherche qui stimule l’innovation ». Il a ajouté, qu’ « il  ne suffit pas de se contenter des solutions innovantes », sans que celles-ci ne se traduisent, sur le terrain, indiquant que « les solutions innovantes doivent être adoptées et employées par les acteurs ».
Il a également souligné, à cette occasion, «  la nécessité de jeter les bases d’un travail systématique et coordonné » à travers, poursuit-il « une approche participative entre tous les acteurs et chercheurs » et ce a indiqué le ministre, « pour la prise e en compte des propositions cohérentes avec les besoins  de l’État ».
K. B.

vip303 prada88 asiabet angkasa138 warung138 sikat138 bonus168 fit88 judicuan luck77 slot123 pragmatic77 winslot88 slot99 hoki303 dewa99 garuda99 mantra88 emas138 vegasgg gas138 bimabet megahoki88 dragon77 jakartacash coin303 caspo777 cuan138 jackpot138 megawin77 slot http://vegasgg.patrolicyber.com/