sadip2

La drôle de plainte de Said Sadi

Lancien président du RCD, Said Sadi, s’en est violemment pris à Hicham Aboud. Mais, très curieusement, dans ces attaques qu’il formule comme autant de justifications, celui qui s’était trompé de société un jour, avoue que ses enfants vivent aussi en France, et détiennent aussi des diplômes délivrés par ce pays. Quant à la villa d’El Biar, il faut bien dire que son existence relève carrément du secret de polichinelle. C’est dire que cet homme donne l’air de vieillir mal, à l’égal de toutes les horribles piquettes.

L’aéroport d’Alger se dote de matériel hi-tech
Jeudi, le ministre des finances Ayman Benabderrahmane et le directeur général des douanes Noureddine Khaldi ont effectué une visite de travail à l’aéroport durant laquelle plusieurs annonces ont été faites. Tahar Allache, PDG de la société qui gère l’aéroport, a annoncé l’acquisition de nouveaux « scanners modernes » pour la détection des substances dangereuses et explosives dans les bagages des passagers, rapporte la chaîne de télévision El Bilad-TV. Selon la même source, un exposé détaillé sur le dispositif de contrôle des voyageurs, notamment les procédures de passage et de contrôle, a été présenté au ministre et au responsable de la Douane. Selon l’agence APS, le ministre des Finances a insisté sur l’importance de renforcer les effectifs des douanes pour fluidifier le passage des voyageurs. Il « a évoqué l’éventualité d’étudier les moyens susceptibles de faciliter les procédures de voyage à travers l’application du pré-contrôle et la simplification des autres procédures administratives, et ce, dira-t-il, en vue d’assurer la fluidité du trafic », ajoute la même source.

Le MDN neutralise un escroc qui se faisait passer pour un cadre à la Présidence
Un individu auteur d’une usurpation de fonction de cadre auprès des services de la présidence de la République vient d’être arrêté par les services de la police judiciaire relevant de la Direction générale de la Sécurité Intérieure, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
« Dans le cadre des efforts consentis visant à lutter contre la corruption et à contrecarrer les pratiques de chantage et d’escroquerie susceptibles de porter atteinte aux institutions de l’État, les services de la police judiciaire relevant de la Direction générale de la Sécurité Intérieure ont procédé, le 16 septembre 2020, à l’interpellation du dénommé « Zohir Ansel » dit « Karim Sifou », prétendu président du pseudo Conseil des algériens », précise la même source. « Cette interpellation intervient suite à une enquête et une poursuite minutieuse qui a abouti à l’implication du mis en cause dans des affaires d’usurpation de fonction de cadre auprès des services de la présidence de la République, d’escroquerie de cadres supérieurs, de pratiques de chantage et de corruption, et d’activités subversives sur les réseaux sociaux. Il prétend, également, entretenir des liens de parenté avec des hauts responsables de l’État, civils et militaires », ajoute le MDN.

Khaled Tazaghart condamné à une année de prison ferme
L’ex-député du FFS et du Front Al Moustakbel et militant politique, Khaled Tazaghart, traduit dimanche en comparution immédiate, a été condamné à une année de prison ferme par le juge du tribunal d’Akbou. Le juge a donc suivi le réquisitoire du procureur, lequel avait proposé une peine d’une année de prison ferme et une amende de 100.000 dinars. Le procureur a également requis la mise sous mandat de dépôt immédiate du prévenu. Khaled Tazaghart a été arrêté samedi et placé en garde à vue au commissariat central de Bejaïa selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) Il est accusé entre autres « d’incitation à attroupement, publications pouvant porter atteinte à l’ordre public, violation des mesures de confinement sanitaire». Pour rappel, cet ex-député qui a démissionné de l’APN en mars 2019, dans le sillage du Hirak contre le 5ème mandat, pour se mettre au «côté du peuple», a déjà été condamné en juillet dernier par le tribunal correctionnel de Béjaïa à six mois de prison avec sursis pour les mêmes chefs d’inculpation avant d’être libéré.

L’origine du covid-19 serait naturelle
L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a réitéré hier, que le nouveau coronavirus avait une « origine naturelle ». « Le virus est apparu naturellement », a déclaré lundi le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse sur le COVID-19. « L’OMS croit la science et les preuves, et c’est pourquoi notre mot d’ordre est (science, solutions et solidarité) « , a-t-il affirmé. Dimanche, la pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 998.463 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, rapportent dimanche des sources officielles. Plus de 32.915.550 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 22.574.500 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

L’ex-directeur de campagne de Trump au bord du suicide
L’ancien directeur de campagne de Donald Trump, Brad Parscale, a été hospitalisé dimanche après que son épouse a averti la police qu’il menaçait de se suicider, ont rapporté les médias américains M. Parscale, un personnage imposant connu pour son franc-parler, a été remplacé en juillet, quatre mois avant l’élection présidentielle, alors que Donald Trump était en baisse dans les sondages. Les policiers ont été appelés depuis un domicile où « un homme armé tentait de se suicider », a déclaré sur CNN une policière de Fort Lauderdale en Floride, De Anna Greenlaw. L’homme a été par la suite identifié comme étant Brad Parscale par les policiers, qui ont précisé que c’était son épouse qui avait passé l’appel.
Cette dernière a déclaré que son mari était « armé, qu’il avait accès à plusieurs armes à feu dans leur résidence, et qu’il menaçait de se faire du
mal », a ajouté Mme Greenlaw. L’ancien directeur de campagne s’est rapidement rendu aux policiers de Floride, où une loi permet la détention temporaire des personnes atteintes de maladie mentale.

Mis aux poings
« La journée d’hier a été assombrie par des tensions accrues sur la ligne de contact dans le Haut-Karabagh. Cette situation est une cause de préoccupation sérieuse pour Moscou et de nombreux pays », Dmitri Peskov, porte-parole du Président russe.

La guerre est sans doute la pire des inventions de l’homme d’aujourd’hui.

« Le Président français doit moins regarder autour» et s’occuper, enfin, des affaires intérieures de la France», Alexandre Loukachenko, Président biélorusse.

Macron, en effet, devrait en prendre de la graine.