Arrestation

KHERRATA ET BÉNI OUARTILANE : 27 suspects du MAK arrêtés par la DGSN

Les services de la Sûreté nationale ont arrêté, ces dernières 48 heures, 27 individus à Kherrata (Béjaïa) et à Béni Ouartilane (Sétif), accusés d’appartenance à l’organisation terroriste « MAK » et de tentative de « semer la Fitna et la terreur auprès des citoyens à l’instigation de parties établies à l’étranger », indique un communiqué de la DGSN diffusé hier sur sa page facebook.
La DGSN a ainsi traité une affaire liée à « l’atteinte à l’unité nationale et à l’ordre public et incitation au rassemblement », avec l’arrestation de 27 individus accusés d’appartenance à l’organisation terroriste « MAK », dans les villes de Kherrata et Béni Ouartilane et de tentative de « semer la Fitna et la terreur auprès des citoyens et réactiver des cellules terroristes dormantes à l’instigation de parties établies à l’étranger », précise la même source. Les éléments de l’organisation criminelle « ont recouru à l’agression et au hold-up de locaux commerciaux, suite à quoi 25 individus ont été arrêtés à Kherrata et 2 autres à Béni Ouartilane ». « L’intervention des éléments de Police pour le rétablissement de l’ordre public et la protection des citoyens et des biens a permis d’arrêter les mis en cause. Des éléments de la Sûreté nationale ont été blessés par des jets de pierre et d’objets durs et tranchants », note le communiqué. La perquisition des domiciles des mis en cause, sur ordre du Parquet territorialement compétent, a permis de récupérer « des accessoires de tenues militaires, du matériel, un détecteur de métaux, des armes blanches, des cachets falsifiés portant la mention +a voté+ et +a voté par procuration+, des registres administratifs, des drapeaux du +MAK+ et des téléphones portables », a conclu le document.
R. N.