Benabderahmane-Erdogan

INVESTISSEMENT ÉCONOMIQUE : L’Algérie et la Turquie veulent aller de l’avant

Le séjour en Turquie du Premier ministre, Aïmène Benabderrahmane, en sa qualité de représentant du président Abdelmadjid Tebboune à la cérémonie d’ouverture de la 5e édition des Jeux de la solidarité islamique qui se tiennent à Konya (Turquie), a été l’occasion de faire le point sur les relations algéro-turques dans tous les domaines.

«L’état et les perspectives de développement» de ces relations ainsi que «les moyens de concrétisation des résultats de la dernière visite du président Tebboune en République de Turquie», ont été évoqués lors de l’audience accordée mardi soir par le président turc, Recep Tayyip Erdogan, au Premier ministre. Aïmène Benabderrahmane a transmis à l’entame de cette audience qui s’est déroulée en présence de l’ambassadeur d’Algérie en Turquie, Sofiane Mimouni, les salutations fraternelles du président Tebboune à son homologue turc. À l’issue de l’audience, le président Recep Tayyip Erdogan a chargé le Premier ministre de transmettre ses salutations chaleureuses au président Tebboune, lui exprimant ses remerciements pour la participation de l’Algérie à la cérémonie d’ouverture de la 5e édition des Jeux de la solidarité islamique. Au cours de sa rencontre avec le président Erdogan, dans le cadre de la mise en œuvre de ce qui a été décidé par les présidents des deux pays lors de la récente visite du président Tebboune en Turquie, le Premier ministre a indiqué avoir évoqué « plusieurs dossiers liés essentiellement à l’économie et aux investissements », en vue de « prendre en charge les recommandations des différentes réunions bilatérales et aller de l’avant vers de nouvelles perspectives dans les relations économiques et commerciales entre les deux pays ». Il estime que « les relations  algéro-turques connaissent une importante évolution conformément aux  orientations des Présidents des deux pays », Pour le Premier ministre, la participation de l’Algérie à la cérémonie d’ouverture de la 5e édition des Jeux de la solidarité islamique « découle de la profondeur des relations algéro-turques ». Il a souligné l’importance de cette manifestation dans « la consécration de la solidarité entre les pays musulmans ». Pour rappel, c’est le vice-président de la République de Turquie, Fuat Oktay, qui a assisté à la cérémonie d’ouverture de la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM), organisée du 25 juin au 6 juillet à Oran. La qualité des relations- «stratégiques et historiques»- entre l’Algérie et la Turquie a été mise en évidence lors de la visite d’Etat de trois jours, effectuée par le président Tebboune, en Turquie, en mai dernier, à l’invitation de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan. À cette occasion, les Présidents Tebboune et Erdogan ont coprésidé à Ankara les travaux de la première session du Conseil de coopération de haut niveau entre les deux pays, et cosigné la Déclaration commune de la première réunion de ce conseil.
Cette visite a permis la signature de plusieurs accords et mémorandums d’entente visant à renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines et fait ressortir une convergence de vues sur les questions d’intérêt commun, notamment la question palestinienne, la crise en Libye et la situation au Sahel, mais aussi la volonté des deux pays à hisser le niveau de leurs échanges commerciaux et de leurs investissements, comme l’a affirmé le président Tebboune. Les entretiens entre les deux présidents ont été « riches et profonds » et « positifs pour les deux pays et les deux peuples », a-t-il ajouté. Pour sa  part, le président Erdogan avait indiqué, à la même occasion, que son pays considérait hautement le rôle joué par l’Algérie en Afrique du Nord et au Sahel, précisant par ailleurs que les entretiens avec son homologue algérien ont porté sur « l’action commune à entreprendre » au niveau international et les voies et moyens de hisser la coopération bilatérale sur les plans diplomatique et économique et dans divers domaines « aux plus hauts niveaux ».
M’hamed Rebah