Fiève aphteuse

Fièvre aphteuse : Plus de 6 200 têtes ovines vaccinées à El Oued

http://lecourrier-dalgerie.com/wp-admin/post-new.php#Un cheptel de pas moins de 6 213 têtes ovines a été vacciné contre la fièvre aphteuse à travers la wilaya d’El-Oued, dans le cadre d’une campagne de lutte contre cette pathologie animale, a-t-on appris mardi de l’inspection vétérinaire de la wilaya.

Cette campagne de vaccination fait partie des mesures préventives prises pour circonscrire les foyers de la maladie et isoler les troupeaux malades ou suspectés, a précisé l’inspecteur vétérinaire, ajoutant que les services de l’inspection se sont déployés, en réponse aux alertes émanant des éleveurs faisant état du décès de bêtes à travers des aires de pacage de la wilaya. Selon Mohamed Laid Tidjani, cette stratégie, axée sur la vaccination et l’isolement, a contribué largement à cerner les foyers de prolifération de l’épidémie, notamment au niveau des communes de la bande frontalière, à vocation essentiellement pastorale et recensant les deux tiers de la richesse ovine de la wilaya d’El-Oued. La fièvre aphteuse a causé, depuis son apparition, la perte de 1 617 têtes, un chiffre ‘’élevé’’ même s’il ne représente que 0,2% de la richesse animale en transhumance et en pâturage, estimée à 700 000 têtes, a-t-il ajouté. Par souci de couvrir l’ensemble des zones pastorales des 30 communes de la wilaya d’El-Oued, les services vétérinaires ont mobilisé 24 vétérinaires relevant des services agricoles et dix (10) autres des bureaux communaux de préservation de la santé, a fait savoir la même source. Ces équipes vétérinaires s’emploient à animer des campagnes de sensibilisation en direction des éleveurs, notamment sur l’isolement, l’hygiène et l’utilisation d’insecticides pour circonscrire et lutter contre les foyers de transmission des zoonoses. L’inspecteur vétérinaire d’El-Oued a expliqué, en outre, que cette maladie affectant la richesse animale dans la région n’est pas liée à la peste des petits ruminants, ajoutant que 410 échantillons d’ovins ont été prélevés des zones suspectes à des fins d’analyses. Il a aussi fait état de la mobilisation, dans le cadre des mesures préventives, de 70 vétérinaires au niveau de la wilaya d’El-Oued pour encadrer une campagne de vaccination dès l’acquisition du vaccin contre la peste des petits ruminants.