Feu

FEU DE FORÊTS : 37 foyers enregistrés en plein hiver

Recensés particulièrement durant les saisons estivales, les feux de forêts sont désormais enregistrés même en hiver. C’est ce qu’a révélé le Directeur général des forêts (DGF), Ali Mahmoudi, qui fait état d’un total de 37 incendies « volontaires » enregistrés durant le mois de février en cours. S’exprimant jeudi dernier sur les ondes de la Radio algérienne, Mahmoudi a estimé qu’il était vraiment dommageable qu’on recense des départs de feu durant le mois de février, soit au milieu de la saison hivernale. « Nous avons enregistré de journées de Sirocco durant le mois de février notamment les 5, 6 et le 21, durant lesquelles nous avons connu des départs de feu de forêt. Des personnes malintentionnées guettaient la moindre hausse de température pour mettre le feu aux espaces verdoyants. À Sidi Bel- Abbès, à titre d’exemple, nous avons perdu 2 hectares de pins d’Alep, a-t-il révélé. Parmi les autres régions touchées par les incendies, le DGF a cité la wilaya de Béjaia, où des feux provoqués sur des terrains privés avaient atteint des terrains du domaine public de l’État et la wilaya de Jijel qui avait enregistré durant la nuit du 6 février (18h à 20h), 19 départs de feu. Pour faire face à ces actes criminels et renforcer les moyens de lutte contre ce phénomène, notamment dans les régions où il est enregistré une absence des agents des forêts, la Direction générale des forêts devrait recevoir prochainement des drones spécifiques à ses missions et à celle de la Protection civile, qui seront fournis par les services du ministère de l’Enseignement supérieur et la recherche scientifique. L’administration des forêts sera également renforcée par l’acquisition de 80 nouveaux autres véhicules, a-t-il fait savoir, indiquant que la commande est passée avec l’usine de Tiaret relevant du secteur de l’Industrie militaire. Une flotte composée de 15 camions citernes sera aussi mise prochainement à la disposition de la DGF pour renforcer les moyens de lutte contre les incendies. Toujours dans le même contexte, Mahmoudi a fait état d’une récente réunion avec les responsables de la compagnie publique Tassili Airlines, en vue de mettre au service de son administration des petits avions de lutte contre les incendies, qui peuvent s’alimenter, a-t-il mentionné, à partir des barrages dont dispose l’Algérie, tout en précisant que la décision finale reste du ressort des plus hautes instances de l’État.

44 000 hectares brûlés et 70 personnes interpellées en 2020
Évoquant le bilan des incendies enregistrés durant l’été 2020, le même responsable a fait état de 44 000 hectares consumés par les feux de forêts, donnant lieu, selon lui, à l’interpellation de plus de 70 personnes par les services de la gendarmerie et de la police. En matière d’indemnisation des victimes de ces incendies, l’intervenant a assuré qu’une enveloppe financière d’une valeur totale de 600 millions de dinars a été dégagée par le ministère de l’Agriculture, dans le cadre du fonds de développement rural, pour intervenir sur les wilayas où des dégâts ont été enregistrés chez des particuliers. La mission de reconstitution végétale et arboriculture est confiée à l’administration des forêts et ce qui relève des élevages et des bâtiments a été confiée aux Services agricoles, a-t-il fait savoir tout en mentionnant que l’opération est en cours dans certaines wilayas, alors que d’autres régions du pays ont clôturé les opérations d’indemnisation.
Ania Nait Chalal