Trophée

Coupes africaines interclubs : L’échec des clubs algériens bientôt en débat

L’échec essuyé cette saison par les clubs algériens engagés dans les deux compétitions africaines interclubs de football : Ligue des champions et Coupe de la Confédération (CAF), sera bientôt le sujet d’un débat prévu « dans un délai d’une semaine à dix jours », a annoncé, vendredi, le président de la Ligue de football professionnel (LFP) Abdelkrim Medouar.
«Au cours de ce débat, il sera question d’analyser et connaître les causes qui ont empêché nos clubs à s’affirmer sur le plan continental cette saison. Ce rendez-vous verra la présence bien évidemment des clubs en question, en plus de ceux qui comptent une expérience africaine.
Entraîneurs, joueurs, et même des journalistes vont intervenir sur ce sujet », a-t-il indiqué sur les ondes de la Radio nationale. Engagées en Ligue des champions, l’USM Alger et la JS Kabylie ont été éliminées en phase de poules, idem pour le Paradou AC, qui a quitté la Coupe de la Confédération en phase de poules, pour la première participation africaine de son histoire. En revanche, le CR Belouizdad, actuel leader de Ligue 1, s’est fait éliminer dès les 6es de finale de la Coupe de la Confédération.
« La participation algérienne n’a pas été à la hauteur. Nous devons chercher les causes et fixer les démarches à suivre pour éviter ce genre d’échec à l’avenir. Il y avait eu par le passé des clubs, à l’image de l’ASO Chlef et du MCE Eulma, qui avaient disputé la phase de poules de la Ligue des champions, avant de connaître la désillusion par leur relégation en Ligue 2.
On ne peut plus attendre cinq ans pour voir un club algérien atteindre une finale d’une épreuve africaine », a-t-il conclu.