Tribunal

CORRUPTION DANS LE SECTEUR DU TOURISME À SKIKDA : Le procès d’Ouyahia, Zaâlane et Ghoul reporté au 28 décembre

Le tribunal de Sidi-M’hamed a décidé, hier, de reporter au 28 décembre prochain, le procès impliquant l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia et les deux anciens ministres Abdelghani Zaâlane et Amar Ghoul, ainsi qu’un nombre d’anciens walis de Skikda, dans le dossier de corruption de l’homme d’affaires Benfisseh Mohamed. Cette affaire concerne la corruption dans le secteur du tourisme. Le tribunal a motivé ce report par le fait que certains avocats des accusés étaient atteint, par le virus de la Covid-19. Ainsi, le juge d’instruction a ordonné la mise en détention provisoire de l’homme d’affaires Benfisseh Mohamed et trois autres anciens walis de Skikda, Mohamed Bouderbela, Fouzi Ben Houssein et Derfouf Hadjri. Pour rappel, le pôle pénal spécialisé dans la lutte contre le crime financier et économique au tribunal de Sidi-M’hamed avait reporté le 23 novembre écoulé ce procès dans lequel sont poursuivis des accusés également impliqués dans l’affaire Mahieddine Tahkout, faisant l’objet d’un appel au niveau de la cour d’Alger. L’affaire porte sur des accusations d’abus de fonction, d’octroi d’indus avantages et de dilapidation des deniers publics dans le secteur du tourisme, au profit de l’opérateur Benfisseh Mohamed, poursuivi dans la même affaire. Le même pôle avait renvoyé lundi 7 décembre le procès à hier en raison de l’absence de Zaâlane, impliqué dans une autre affaire. Il convient d’indiquer que dix-neuf accusés sont poursuivis dans cette affaire liée au trafic et au détournement de foncier dans le secteur des transports. Parmi les accusés figurent des cadres de l’Agence nationale de développement de l’investissement, l’ancien SG du ministère des Transports, Ahmed Mouhareb, le DG de l’Entreprise portuaire de Skikda, Laïdi Lemrabet, l’ancien directeur des Domaines de Sétif, Nacerdine Khlefaoui, ainsi que l’ancien directeur de la Conservation foncière de Skikda, le directeur de l’Agence de gestion et de régulation foncière urbaine, Cherif Boukerzaza, directeur de l’urbanisme à Sétif.
S. Oub

Innocence pour Samir Benlarbi
La cour d’Alger a confirmé, hier, l’innocence de l’activiste Benlarbi Samir, prononcé le 3 février dernier par le tribunal de première instance de Bir Mourad- Raïs. Pour rappel, le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed avait requis, le 3 août dernier, contre lui 2 ans d’emprisonnement dont 4 mois fermes pour « atteinte à l’unité nationale » et « incitation à un rassemblement non armé ».
S. O.

L’affaire d’Abdou Semmar et Tahkout reportée au 28 décembre
Le tribunal de Sidi-M’hamed a reporté hier, le procès du journaliste Abdou Semmar au 28 décembre prochain, lequel accusé est poursuivi dans plusieurs affaires liées à la corruption avec l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, actuellement en prison, au 28 décembre prochain. Le journaliste, se trouvant actuellement à l’étranger, est accusé d’avoir « exercé du chantage » pour « l’extorsion de fonds » sur Mahieddine Tahkout », ce dernier étant le dépositaire de la plainte. À rappeler, enfin, que vers la fin de l’année 2019, un échange téléphonique controversé entre les deux hommes, dont le sonore a fuité sur les réseaux sociaux, a provoqué une vive polémique.
S. O.