Seddik

Seddik Chihab s’active à l’international

L’Assemblée populaire nationale prendra part, aujourd’hui, au quatrième round d’une série de concertations virtuelles organisées par l’Union interparlementaire (UIP) sur les dispositions législatives types pour les victimes du terrorisme, afin de débattre du thème des « mesures de protection physique et psychologique et de la vie privée des victimes du terrorisme », selon un communiqué de l’APN. L’Assemblée nationale sera représentée à ces consultations virtuelles par le député Seddik Chihab. L’UIP avait organisé par le passé trois rounds de concertations, qui portaient sur les thèmes « Assistance et soutien aux victimes du terrorisme », « Indemnisation des victimes du terrorisme » et « Mémoire et reconnaissance des victimes du terrorisme ». L’UIP organise ces concertations en partenariat avec le Bureau de l’ONU de lutte contre le terrorisme et l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Une bande de voleurs par effraction écoulée à Tizi-Ouzou
Une bande de malfaiteurs constituée de 10 personnes, spécialisée dans les vols par effraction, a été démantelée par les éléments de la sûreté urbaine de Tamda, à l’Est de Tizi-Ouzou, a indiqué, hier, un communiqué de la sûreté de wilaya. Les éléments de cette bande, âgés de 18 à 26 ans, identifiés suite à plusieurs plaintes, étaient spécialisés dans les vols par effraction de domiciles et locaux commerciaux au niveau de cette localité, est-il précisé. Présentés au parquet de Tigzirt, huit d’entre eux ont été mis en détention préventive dont cinq pour association de malfaiteurs en vue de commettre de vols qualifiés, en réunion, trois autres pour association de malfaiteurs en vue de commetre des vols par effraction et incendie volontaire, alors que les deux derniers, ont été cités à comparaitre pour recel d’objets volés. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre le commerce de produits impropres à la consommation et à l’usage, les services de la 6eme sûreté urbaine de Tizi-Ouzou ont procédé à la saisie de 1 169 unités de produits alimentaires et 411autres de produits détergents au niveau de la nouvelle-ville, a-t-on indiqué de même source.

Le vaccin Sputnik V pourrait être produit sous licence aux EAU
Le vaccin russe Spoutnik V contre la Covid-19 sera produit dans plusieurs pays, notamment au Brésil et en Inde et la Russie, et examine sa possible fabrication sous licence aux Émirats arabes unis, a déclaré hier, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, lors d’une conférence de presse à Moscou. Les deux pays, selon le ministre russe Lavrov « examinent une éventuelle production sous licence du vaccin russe contre le Covid-19 Spoutnik V aux Émirats arabes unis », et de poursuivre «nous développons notre coopération dans la lutte contre l’infection au coronavirus et les Émirats arabes unis entament le troisième volet des essais cliniques du vaccin Spoutnik V ». Il est également question de l’examen par les deux pays « de la possibilité de produire ce vaccin sous licence», a-t-il indiqué à l’issue de négociations avec son homologue émirati, Abdoullah ben Zayed Al-Nahyan. Outre les Émirats arabes unis, Spoutnik V est entré en troisième phase des essais en Biélorussie, au Venezuela et dans certains autres pays. Le vaccin sera produit entre autres au Brésil, en Chine, en Corée du Sud et en Inde.

Des traces de dinosaures découvertes au Tibet
Une équipe de scientifiques a annoncé avoir découvert un groupe d’empreintes de dinosaures dans dans la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine. L’équipe composée d’experts chinois, américains et allemands a trouvé environ 99 empreintes dans le grès de la ville de Qamdo de la région. Selon leurs découvertes, publiées plus tôt ce mois dans la revue scientifique Historical Biology, ces empreintes de pas allant de 22 cm à 99,3 cm de long auraient été laissées par des sauropodes de petite, moyenne et grande taille datant de la période du Jurassique moyen, il y a environ 176 à 161 millions d’années. Les scientifiques estiment que ces dinosaures mesuraient respectivement 5 mètres, 10 mètres et 22 mètres de longueur. Ces empreintes vont enrichir les données sur les dinosaures à Qamdo, a déclaré lundi Xing Lida, chercheur principal de l’équipe et professeur associé à l’Université des géosciences de Chine.

Le Soudan n’est plus sur la blacklist des États-Unis
Les Etats-unis ont retiré formellement, hier, le Soudan de la liste noire soutenant le terrorisme. Cette mesure était déjà attendue par Khartoum depuis avril 2019, soit au lendemain de la chute du président Omar Al-Bachir, selon l’ambassade américaine à la capitale du Soudan, lequel pays figurait sur cette liste depuis 1993. « La période de notification au Congrès de quarante-cinq jours ayant expiré, le secrétaire d’État a signé une notification annulant la désignation du Soudan comme un État soutenant le terrorisme. La mesure est effective à compter de ce 14 décembre », selon la même source. Elle devrait offrir une bouffée d’oxygène à l’économie de ce pays en plein marasme. L’inscription sur la liste noire empêchait les pays étrangers de commercer et d’investir au Soudan sous peine de sanctions. En début d’après-midi, le chef de la diplomatie des Etats-Unis, Mike Pompeo, a commenté cette annonce, estimant que ce retrait représentait « un changement fondamental » dans les relations entre les deux pays.

Le modèle Timor Oriental « peut servir » d’exemple dans le règlement du conflit au Sahara occidental
Le professeur à l’Université américaine de San Francisco, Stephen Zunes, a déclaré que le modèle Timor Oriental pourrait servir d’exemple dans le règlement du conflit au Sahara occidental, pour peu que la communauté internationale respecte ses obligations juridiques internationales. «L’incapacité de la communauté internationale à contraindre le Maroc à respecter ses obligations juridiques internationales est ce qui a conduit à la crise du Sahara occidental, comme ce fut le cas avec l’occupation indonésienne du Timor oriental», a souligné M. Zunes dans une analyse publiée dans le magazine américain Foreign Policy. Autrement dit, le soutien dont jouit le Maroc au Conseil de sécurité des Nations unies lui a permis de «se soustraire aux normes juridiques internationales», estime-t-il. Pour la France, l’ancienne puissance coloniale du Maroc, son rôle dans « le maintien de liens politiques, stratégiques et économiques étroits avec la monarchie marocaine a dépassé toute préoccupation en lien avec le droit international», soutient Stephen Zunes

Prélude aux Jeux méditerranéens d’Oran
L’association culturelle des arts modernes d’Oran s’attelle actuellement à la production de chansons pour la promotion des Jeux méditerranéens prévus dans la capitale de l’Ouest algérien en 2022, selon son président Mokhtar Souag cité par l’APS. L’association lancera avant la fin de l’année en cours l’enregistrement de trois chansons, dont deux en genre Rai et une autre en Wahrani (oranais), soulignant que ces chansons abordent l’histoire d’Oran, tout en louant la destination touristique de cette ville et le rendez-vous sportif méditerranéen. M. Souag est l’auteur et compositeur de ces chansons qui seront produites sous forme de clip en langues arabe et anglaise, où seront filmés différents sites archéologiques, historiques et quartiers populaires d’El Bahia, en collaboration avec la direction de la culture d’Oran, a-t-on fait savoir. Les chansons seront interprétées par des artistes connus sur la scène internationale et présentées devant les instances concernées un mois avant le coup d’envoi des Jeux méditerranéens, a annoncé le président d’association, qui est membre à l’Organisation internationale des auteurs et compositeurs « LASCAM ».