Zones d'ombre

Biskra : Vers la réception de l’ensemble des projets de développement dans les zones d’ombre

L’ensemble des projets liés au développement des zones rurales éloignées, en cours de réalisation dans la wilaya de Biskra, seront réceptionnés avant fin juillet 2022, a affirmé jeudi le wali, Abdallah Abi Nouar.

Dans une allocution prononcée à la fin d’une session de formation au profit des présidents des assemblées populaires communales (P/APC), dans la salle de réunion du siège de la wilaya, le même responsable a indiqué que les efforts déployés à l’échelle locale pour améliorer le cadre de vie du citoyen et prendre en charge les préoccupations des habitants des zones rurales éloignées ont permis la réalisation, jusqu’à présent, de plus de 96% des projets lancés dans la wilaya, précisant que la réception des projets restants est prévue « avant la fin du mois de juillet prochain ».
Pas moins de 293 projets sur un total de 304, programmés pour améliorer les conditions de vie des habitants de ces zones, sont entrés en service, a ainsi fait savoir le wali. Il s’agit, selon la cellule technique chargée du suivi des opérations de développement de la wilaya, de 98 opérations de désenclavement et d’ouverture de pistes et de routes, et de 55 opérations liées à la distribution d’eau potable. Ces régions, a-t-on ajouté, ont aussi bénéficié de la programmation de 68 projets de réalisation de réseaux d’assainissement, 49 opérations de raccordement aux réseaux électriques et de gaz, d’éclairage public, en plus de 34 autres projets visant l’amélioration des conditions scolaires, de prise en charge sanitaire et de construction des stades de proximité.
Pour rappel, les services techniques de la wilaya de Biskra ont recensé plus de 190 zones qui nécessitent la programmation de projets de développement à travers les communes de cette wilaya, en coordination avec les collectivités locales et les secteurs des travaux publics, de l’énergie, des ressources en eau , de l’éducation, et la santé.
Les projets concrétisés, a-t-on affirmé, ont permis de répondre aux préoccupations des citoyens et de mettre fin aux souffrances de la population concernée, liées notamment à l’électricité, l’eau potable, les routes et l’agriculture.