Hocine Benhadid

AFFAIRE DU GÉNÉRAL BENHADID : Le procès reporté pour la quatrième fois

La Cour d’Alger a décidé de reporter, encore une fois, le procès du général Hocine Benhadid pour le 23 octobre prochain. C’est la quatrième fois que ce procès est reporté. Il intervient en raison de l’état de santé de l’accusé, a précisé le collectif de ses avocats. Pour rappel, le procès a été programmé la première fois, pour le 12 mai dernier, avant d’être renvoyé au 19 juin, puis au 25 septembre et enfin pour le 9 octobre (hier, Ndlr). L’ancien commandant de la 3e Région militaire est poursuivi pour «atteinte à un corps constitué». Il avait été placé en détention provisoire le 12 mai dernier. Il est reproché au général à la retraite des propos qu’il a tenus dans une lettre publiée dans la presse et qu’il a adressée au général de Corps d’armée, Ahmed Gaïd-Salah. L’avocat du général à la retraite, Me Bachir Mechri, avait alerté, il y a quelques mois, sur l’état de santé de son client, considérant que celui-ci «risque de mourir d’un moment à l’autre».
Benhadid a déjà été condamné en 2016 à une année de prison avec sursis pour «outrage à corps constitué». Arrêté en septembre 2015 dans le cadre de cette affaire, il a été remis en liberté en juillet 2016, à cause de la détérioration de son état de santé. En mars 2018, Hocine Benhadid, a été condamné à un an de prison avec sursis et à 20 000 dinars d’amende par le tribunal de Sidi M’hamed à Alger.
L. B.