Mostaganem

Un spéculateur condamné à une année de prison ferme à Mostaganem

Une peine d’une année de prison ferme, assortie d’une amende de 50.000 dinars, a été prononcée par le tribunal d’Aïn Tedeles (Mostaganem) à l’encontre d’un individu qui s’était livré à la spéculation sur 25 tonnes de produits alimentaires dans la commune de Sour, a-t-on appris samedi des services de la Sûreté de wilaya. Composée d’une centaine de produits différents, la marchandise avait été saisie lundi dernier dans un entrepôt situé dans la commune de Sour, a-t-on précisé de même source, signalant que le mis en cause s’est vu signifier le retrait de son registre de commerce et l’interdiction d’activer pendant une année. Le tribunal a également condamné le propriétaire de l’entrepôt à une peine de six mois d’emprisonnement ferme assortie d’une amende de 50 000 DA, a-t-on indiqué.Par ailleurs, les services de la Sûreté de wilaya de Mostaganem, en coordination avec les agents de la direction du Commerce, ont procédé à la saisie de 16 quintaux de différentes variétés de denrées alimentaires destinées à la spéculation pendant le week end alors qu’elles étaient périmées.
En outre, un communiqué de la cellule de communication et des relations publiques de la Sûreté de wilaya fait état de la saisie de 10 quintaux de blé et dérivés (couscous et berkoukes) pour défaut de facture, et d’un quintal de semoule périmée appartenant à un opérateur économique de la ville de Mostaganem. L’absence de facture a aussi motivé la saisie de 4 quintaux d’aliments, dont 2,6 qx de farine, et ce, au niveau d’un autre local commercial de la ville de Mostaganem, a-t-on fait savoir.
Les opérations de contrôle ont également donné lieu à la saisie de 2 095 unités de biscuits et sucreries non conformes aux normes réglementaires (absence des mentions d’origine et de date de production), et de 63 276 sachets de chips dont la commercialisation ne figurait pas sur le registre de l’intéressé activant dans la région de Kharrouba, a-t-on indiqué de même source.

Saisie de près de 3 kg de kif traité à El-Kala
Les éléments de la sûreté de daïra d’El-Kala (El-Tarf) ont saisi 2,681 kg de kif traité dans une affaire impliquant deux dealers, a- t- on appris samedi, auprès du chargé de la communication de la sûreté de wilaya.
Exploitant des informations faisant état d’un trafic de stupéfiants auquel s’adonnaient deux dealers dans la commune frontalière d’El Kala, une enquête a été déclenchée aboutissant à l’arrestation de deux suspects en possession de 57 grammes de drogue, a affirmé le commissaire principal Mohamed -Karim Labidi, détaillant que la perquisition du domicile de l’un des deux suspects a permis la saisie d’une autre quantité de kif de 2,681 kg. En plus de cette importante quantité de drogue, destinée à la commercialisation dans les quartiers de cette localité frontalière, les services de police ont saisi le véhicule exploité pour transporter cette drogue ainsi qu’un lot d’armes blanches prohibées et une somme d’argent, revenus de vente de la drogue, a-t-on signalé.
Présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d’El Kala, les deux mis en cause, poursuivis pour «trafic de drogue», ont été placés sous mandat de dépôt, a-t-on conclu.

Démantèlement d’un atelier secret de fabrication illicite de gel hydroalcoolique à Ahnif (Bouira)
Un atelier secret de fabrication illicite de gel hydroalcoolique destiné à la commercialisation dans des pharmacies, a été démantelé samedi à Ahnif (Est de Bouira), a-t-on appris des services de la Gendarmerie nationale. C’est lors d’une opération conjointe menée par la brigade de la Gendarmerie nationale de M’chedallah et les services de répression de la fraude que cet atelier a été démantelé. «Cette opération a été menée en coordination avec les services du commerce. Nous avons démantelé un atelier secret de fabrication illicite de produits de désinfection et de gel hydroalcoolique destinés à la commercialisation en cette période de propagation du Covid-19», a expliqué à la presse le commandant Saâdi El-Taher, chef de brigade de la Gendarmerie nationale de M’chedallah. «Une quantité de produits désinfectants et stérilisants a été saisie lors de cette opération», a précisé le commandant El Saâdi. De son côté, le premier responsable de l’inspection du commerce de M’chedallah, M. Bourraï Saâdadou, a expliqué que le propriétaire de l’atelier en question fabriquait des produits désinfectants et stérilisants sans aucune conformité aux normes de conditionnement.

Un mort et deux blessés dans un accident de la circulation à Aïn Defla
Une personne est décédée et deux autres ont été blessées vendredi en soirée dans un accident de la circulation survenu sur le tronçon de l’autoroute Est-Ouest traversant la wilaya, a-t-on appris samedi de la direction locale de la Protection civile. L’accident s’est produit au lieu-dit «Ouled Mahdi» relevant de la commune de Hoceïnia (en direction d Alger), lorsqu’un véhicule touristique a dérapé avant de se renverser et percuter la glissière de sécurité, causant le décès du conducteur (29 ans) et des blessures à deux personnes qui l’accompagnaient, âgées de 27 ans chacune, a-t-on précisé. La victime a été transférée vers la morgue et les bléssés vers le service des urgences de l’hôpital de Khémis Miliana, a-t-on signalé de même source.

Trois narcotrafiquants arrêtés et plus de 100 kg de kif traité saisis à Aïn Defla et Naâma
Trois narcotrafiquants ont été arrêtés et plus de 100 kg de kif traité ont été saisis à Aïn Defla et Naâma, lors d’une opération menée samedi par des détachements de l’Armée nationale populaire, en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale et les services des Douanes, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. «Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’Armée nationale populaire en coordination avec des éléments de la Gendarmerie nationale et les services des Douanes ont arrêté, le 28 mars 2020 à Aïn Defla (1e Région militaire) et Naâma (2e Région militaire), trois (3) narcotrafiquants, et saisi 125,5 kilogrammes de kif traité», précise la même source. Dans le même contexte, des détachements de l’ANP «ont intercepté à Tamanrasset (6e Région militaire) et à Adrar et Tindouf (3e Région militaire) 9 personnes et saisi 5 véhicules et 2 camions chargés de 32 tonnes de denrées alimentaires,
1 000 litres d’huile de table, 10 marteaux piqueurs, 6 groupes électrogènes». D’autre part, des éléments de la Gendarmerie nationale «ont arrêté à Oran (2e Région militaire), trois criminels en possession de faux billets en monnaie nationale s’élevant à 4,5 milliards de centimes, et saisi 2 fusils artisanaux à Biskra en 4ème Région militaire».
Par ailleurs, des détachements combinés de l’ANP et des éléments de la Gendarmerie nationale «ont mis en échec des tentatives de contrebande de 9 128 litres de carburant à Souk Ahras, Tébessa, El Tarf (5e Région militaire) et Adrar (3e Région militaire)», ajoute le communiqué.