Train

SNTF : un programme spécial pour Alger et ses environs durant la saison estivale

La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a annoncé, mardi dans un communiqué, la mise en place d’un nouveau programme de dessertes de la banlieue d’Alger et périphérie durant la saison estivale, lequel entrera en vigueur à compter de mercredi. « La SNTF informe sa clientèle qu’un nouveau programme pour le trafic ferroviaire à Alger et périphérie durant la saison estivale a été mis en place », a précisé le communiqué, ajoutant que ce programme « entrera en vigueur à compter du 6 juillet 2022″. Il s’agit des lignes : Alger-Thénia, Alger-El Affroune, Alger-Tizi Ouzou-Oued Aissi, Agha-Zeralda, et Agha-Aéroport Houari Boumediene.
Les nouveaux horaires de circulation des trains sont détaillés sur le site officiel de la SNTF et affichés au niveau de toutes les gares ferroviaires concernées, a conclu le communiqué.

Saisie de 25 kg de drogues et arrestation de deux suspects à El-Meghaïer
Vingt-cinq kilogrammes (25 kg) de kif traité ont été saisis et deux suspects arrêtés par les services de la police judiciaire (PJ) relevant de la sûreté de la wilaya d’El-Meghaïer, a-t-on appris hier auprès de la cellule de communication et des relations publiques de ce corps constitué. Inscrite au titre des efforts de lutte contre les crimes de commercialisation illicite des drogues et psychotropes, les services de la PJ sont parvenus, après enquête, à mettre la main sur la quantité de drogue et de neutraliser les deux suspects, dont un de nationalité étrangère, a détaillé la même source. Les charges pesant contre les mis en cause sont liées aux crimes de « détention et transport de drogues dans le cadre d’une bande criminelle organisée », « livraison illégale de drogues », « importation illégale des drogues », « entrée et séjour illégals sur le territoire national », a-t-on précisé. Les mis en cause seront présentés devant les instances judiciaires compétentes, a-t-on indiqué.

Ooredoo organise une action de solidarité à l’occasion de « Aïd El-Adha »
Pleinement engagée dans les actions à responsabilité sociétale de l’entreprise, et à l’occasion de Aïd El Adha, Ooredoo a organisé hier à Alger, en collaboration avec l’Association Amel El Djazair- Hope Dz, une action de solidarité avec des familles démunies.
Pour cette initiative, placée sous le slogan « Aidek Zahi », Ooredoo a alloué une enveloppe financière au profit de l’Association Amel El Djazair- Hope Dz pour l’achat de moutons au profit des familles démunies issues des différents quartiers de la capitale, leur permettant ainsi d’accomplir le rituel du sacrifice.
Dans son message de vœux à cette occasion, le directeur général de Ooredoo, Bassam Yousef Al Ibrahim a déclaré : « La solidarité avec les démunis est devenue une vertu à Ooredoo notamment lorsqu’il s’agit de la célébration de Aïd El-Adha. Avec cette action de bienfaisance, Ooredoo espère procurer de la joie auprès de ces familles nécessiteuses qui pourront ainsi accomplir le rituel du sacrifice. Je tiens à saluer notre partenaire, l’Association Amel El-Djazaïr- Hope Dz, qui a contribué pour la réussite de cette initiative qui intervient la veille de la célébration de Aïd El Adha. Je saisis cette occasion pour souhaiter, en mon nom et au nom de tous les employés de Ooredoo, une bonne fête de Aïd El Adha à tout le peuple algérien, tout en priant Allah d’accepter les prières et les sacrifices de toute la communauté musulmane. »
Pour rappel, Ooredoo et l’Association Amel El-Djazaïr- Hope Dz, ont déjà mené ensemble l’année dernière des actions de solidarité avec notamment des enveloppes financières allouées par Ooredoo pour l’acquisition des moutons de Aïd El-Adha au profit des familles nécessiteuses ainsi que pour les Iftars offerts quotidiennement durant le mois de Ramadhan 2021 à plus de 1400 jeûneurs. Fidèle à son statut d’entreprise citoyenne par excellence, Ooredoo réaffirme, à travers cette action de charité, sa volonté à célébrer les différentes fêtes aux côtés des familles algériennes.

Un mort et sept blessés suite à un accident sur le chantier de réalisation d’une mosquée à Sétif
Une personne est décédée et sept (7) autres ont été blessées à la suite d’un accident de travail survenu sur le chantier de réalisation de la mosquée Mohamed Tahar El Djazairi, dans la cité « Makam Echahid » au centre-ville de Sétif, a-t-on appris hier auprès de la direction de la Protection civile (DPC). Les équipes de secours relevant des unités de la Protection civile sont intervenues, en mi-journée, suite à un accident de travail survenu sur le chantier de construction de la mosquée Mohamed Tahar El Djazairi, dans la cité Makam Echahid, après l’effondrement des supports métalliques et en bois de la structure du deuxième étage et du dernier étage de la mosquée, sur neuf mètres de haut et ce, lors du coulage du béton, a précisé à l’APS le chargé de l’information et de la communication de la DPC, le capitaine Ahmed Laâmamra.
La même source a ajouté que selon un bilan préliminaire, l’accident a causé le décès sur place d’une personne, âgée de 64 ans, et occasionné des blessures de divers degrés à sept (7) autres, dont deux (2) se trouvent dans un état grave. Les personnes blessées ont été secourues sur place, puis évacuées aux Centre hospitalo-universitaire (CHU) Saâdana Abdenour, en présence du président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Sétif et des services sécuritaires.
Une enquête a été ouverte par les services compétents afin de déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Vingt-deux migrants maliens sont morts dans un naufrage au large des côtes libyennes
Vingt-deux migrants dont trois enfants, tous originaires du Mali, sont morts dans un naufrage au large des côtes libyennes, a annoncé mardi l’ONU, citant des survivants qui ont fait état de victimes mortes noyées ou de déshydratation. Après neuf jours en mer dans un canot pneumatique, 61 survivants, pour la plupart originaires du Mali, ont été secourus par les garde-côtes libyens et ramenés à terre, a déclaré l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Les migrants avaient pris place à bord de cette embarcation dans la ville libyenne de Zuwara, près de la frontière tunisienne, le 22 juin, a dit la porte-parole de l’OIM, Safa Msehli. « Après neuf jours en mer, ils ont été récupérés par les garde-côtes libyens », a-t-elle ajouté. Ils ont été ramenés à terre samedi. « Selon les survivants, 22 migrants, tous originaires du Mali, sont morts pendant le voyage. Les causes de décès signalées sont la noyade et la déshydratation. Parmi les morts, figurent trois enfants », a poursuivi la porte-parole. « Le nombre total des survivants est de 61, dont la majorité vient du Mali », a-t-elle encore dit.

Un squelette rare de dinosaure bientôt aux enchères à New York
Un squelette complet de Gorgosaurus, une espèce de dinosaure cousin du T-Rex et ayant vécu il y a plus de 77 millions d’années, sera bientôt vendu aux enchères par Sotheby’s à New York, sur fond d’engouement des acheteurs pour ce type de reliques. Le spécimen de près de 3 mètres de hauteur et 6,7 mètres de long, découvert en 2018 dans la formation géologique de Judith River, dans l’Etat du Montana, et toujours entre des mains privées depuis, est estimé entre 5 et 8 millions de dollars par la maison d’enchères. « Presque tous les spécimens de Gorgosaurus qui ont été trouvés se trouvent dans des musées.
C’est le seul qui peut être acheté », a expliqué mardi la cheffe du département des sciences et de la culture populaire chez Sotheby’s, Cassandra Hatton, qui revendique une première pour cette espèce.