infractions au confinement

Sétif : 2314 infractions au confinement en une semaine

Un total de 2314 infractions relatives à la violation du confinement partiel, appliqué dans 18 communes de la wilaya de Sétif, ont été enregistrées depuis son entrée en vigueur la semaine dernière dans le cadre du renforcement des mesures préventives contre la propagation du Coronavirus, a-t-on appris mardi auprès des services de la Sûreté de wilaya.

«Depuis l’entrée en vigueur le 8 juillet du confinement partiel dans 18 communes de la wilaya de Sétif, il a été procédé à la mise en fourrière de 523 véhicules et 200 motocyclettes » a précisé à l’APS, le chargé de communication de ce corps de sécurité, le commissaire Abdelwaheb Aissani. Il a dans ce sens indiqué que conformément aux directives de la Direction générale de la sûreté nationale, les services de la police ont intensifié les efforts pour faire respecter les mesures de confinement sanitaire et contribuer à la lutte contre la propagation du Covid-19. Au cours de la même période, les éléments de la Sûreté de la wilaya de Sétif sont également intervenus à 60 reprises pour disperser des rassemblements de personnes et des célébrat ions de mariages engageant dans ce cadre des poursuites légales à l’encontre de 22 personnes pour non-respect des mesures de distanciation sociale, selon le responsable. La sûreté de la wilaya de Sétif œuvre depuis le début de cette crise sanitaire à inculquer la culture du port du masque de protection dans les espaces publics et les lieux commerciaux en multipliant les actions de sensibilisation et de répression des contrevenants aux mesures préventives visant à enrayer la propagation de cette épidémie, a-t-on encore noté. La police de Sétif a ainsi effectué plusieurs de campagne de sensibilisation dans les 60 communes de la wilaya ciblant toutes les franges de la société et mettant en avant la nécessité de se plier aux mesures de prévention notamment le port de bavettes dans les lieux publics et les espaces commerciaux, a-t-il rappelé. Le responsable a, par ailleurs, révélé que depuis l’application de la première décision d’imposer le confinement sanitaire dans la région en avril dernier, pas moins de 23 438 personnes ont été verbalisées pour non-respect de cette mesure en plus de la mise en fourrière de 3 921 véhicules et 1 732 motocyclettes. Pour rappel, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a décrété mardi dernier l’instauration d’un c onfinement partiel de 13h00 au lendemain 05h00, dans 18 communes de la wilaya de Sétif, et ce pour une durée de quinze jours, dans le cadre du renforcement des mesures préventives contre la propagation du Coronavirus. Cette mesure, décidée conséquemment à l’évolution de la situation épidémiologique dans la wilaya, concerne les communes de Sétif, Aïn Arnat, Aïn Abassa, Ourissia, Aïn Oulmène, K’sar El Abtal, Guellal, Aïn Azel, Aïn Hd’jar, Bir H’dada, El Eulma, Bazer Sekra, El-Guelta Ezzerka, Bougaa, Ain Roua, Beni Oussine, Baïda Bordj (Centre) et Aïn K’bira.