charfip3

RÉSULTATS PROVISOIRES DES ÉLECTIONS LOCALES / ILS ARRIVENT EN 3E POSITION DERRIÈRE LE DUO CLASSIQUE FLN-RND : Percée des Indépendants

Les résultats provisoires des élections locales du 17 novembre 2021 sont tombés hier soir, ainsi proclamés par le président de l’Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi. D’emblée, il y a à relever un réajustement des chiffres concernant la participation par rapport aux résultats préliminaires. Autrement dit, des taux de participation de 36,58 % pour les Assemblées populaires communales et de 34,76 % pour les Assemblées populaires de wilaya. Quant aux résultats obtenus par chacun des partis et indépendants participants à ces joutes, le FLN s’est emparé de la première place avec une majorité de 5978 sièges dans 124 APC à travers 42 wilayas et une majorité relative de 471 sièges aux APW à travers 25 wilayas, suivi par le RND avec une majorité de 4584 sièges dans 58 APC à travers 27 wilayas et une majorité relative de 331 sièges APC à travers 27 wilayas. Si l’hégémonie de ce duo classique ne fait pas une surprise, les Indépendants ont fait mouche avec une majorité de 4430 sièges dans 91 APC à travers 24 wilayas et une majorité relative dans 91 APC à travers 24 wilayas. Une troisième position à l’échelle locale après avoir fait une première percée lors des législatives du 12 juin 2021. Dans la quatrième place, le Front El Moustakbal a réussi à obtenir 3262 sièges dans 34 APC à travers 18 wilayas. Le parti d’Abdelaziz Belaid a ainsi gardé la même position qu’au niveau de l’Assemblée populaire nationale. En revanche, les partis islamistes représentés par El-Binaa de Bengrina et le MSP de Makri émargent en bas du tableau si l’on considère les forces politiques en présence. Le premier a obtenu 1848 sièges et obtenu la majorité dans 17 communes à travers 10 wilayas et relativement 101 sièges dans 36 wilayas. Le second se contente de 239 sièges à travers 5 wilayas et le second se contente de 1820 sièges dans 47 APC à travers seulement 7 wilayas. Bien derrière, le Front des forces socialistes qui a misé sur le pouvoir local après avoir boudé les législatives. Le parti de Youcef Aouchiche a obtenu 890 sièges en majorité dans 47 communes à travers 7 wilayas et relativement présent dans 65 autres APC. En tout état de cause, et à la lumière des résultats obtenus dans ces élections locales, les Indépendants viennent à bousculer les traditions électorales nationales pour la deuxième fois après notamment la percée réalisée dans la deuxième chambre du Parlement national. Par ailleurs, il convient de rappeler que l’Algérie compte 1541 communes et 58 wilayas, dont dix nouvellement créées. Selon les résultats donnés par Mohamed Charfi, au total, 7.514.422 électeurs ont voté lors du scrutin de samedi écoulé pour les APC pour un corps électoral de 23.717.479 électeurs, soit 36,58 % pour les APC, et 6.902.222 électeurs ont voté pour les APW, soit 34,76 %.
Farid Guellil