Ressources en eau : 8,4 milliards DA pour la réalisation d’opérations de développement à Tlemcen

Le secteur des ressources en eau dans la wilaya de Tlemcen a bénéficié d’une enveloppe financière de 8,4 milliards DA pour la réalisation d’opérations de développement destinées à renforcer le réseau d’alimentation en eau potable (AEP) au profit des citoyens, a-t-on appris samedi auprès de la Direction locale du secteur. La wilaya a bénéficié de cette enveloppe financière dégagée par la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales en application des décisions prises par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire lors de sa visite en octobre dernier à la wilaya de Tlemcen, a indiqué le chef de service alimentation en eau potable à la Direction des ressources en eau (DRE), Belaid Rachid. Le wali de Tlemcen, Ali Benyaiche, a instruit les édiles d’accompagner le secteur des ressources en eau par la mise en place d’un programme d’urgence pour régler le problème de l’eau potable que déplorent certaines communes et sa distribution de manière régulière. Cette enveloppe financière permettra la réalisation d’opérations visant à améliorer l’alimentation en eau potable avant la saison estivale prochaine, surtout pour le couloir ouest qui comprend 14 communes dont Nedroma, Ghazaouet, Souahlia, Sidi Medjahed et Marsa Ben M’hidi, a-t-il fait savoir. Le wali a noté que ces communes sont alimentées actuellement une fois tous les trois jours à partir de plusieurs sources dont la station de traitement des eaux usées de Bouhlou, de forages de Beni Boussaid et la station de dessalement de l’eau de mer de la commune de Hammam Boughrara. Ce budget permettra d’alimenter la commune de Nedroma et ses environs, dont la commune de Beni Boussaid à partir de la station de dessalement de l’eau de mer de Honaine à travers la réalisation de canalisations de raccordement sur 40 kilomètres, de stations de pompage et de réservoirs d’une contenance variant entre 500 et 2.000 mètres carrés. Il est prévu la réhabilitation de forages sur le couloir ouest de la wilaya (dans les communes de Nedroma, Djebala, Bab El Assa, Sidi Medjahed), ainsi que la réalisation de liaisons secondaires, de pompes et d’autres moyens à fournir de l’eau potable à la population, suivant un plan mis au point par la Direction des ressources en eau dans le cadre du programme d’urgence de lutte contre les points noirs, a indiqué M. Belaid. Il a signalé, par ailleurs, que le couloir ouest de la wilaya de Tlemcen a enregistré une perturbation en alimentation en AEP dernièrement à cause de la baisse de la production de la station de dessalement de l’eau de mer de Souk Tleta qui alimente les populations de ce couloir, soulignant que cette station qui produisait 160.000 m3/jour en 2011 n’assure qu’une production de 20.000 m3/j seulement depuis 2018.