Rachid Nadil, PDG de Naftal : «Nous allons fabriquer les Kits GPL/C en Algérie»

Naftal projette de mettre en place une industrie de fabrication de kits de conversion Gaz propane liquéfié carburants (GPL/C). Sachant que les Kits GPL/C utilisés sont actuellement importés dans leur totalité de l’étranger, leur fabrication constitue un créneau que l’Algérie peut développer par une industrie locale.

Interrogé lors d’une conférence de presse organisée par l’APRUE (Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l’utilisation de l’énergie) à Alger, consacrée au programme dédié à la conversion des véhicules au GPL carburant et les perspectives de son développement aux horizons 2021 et 2030, Rachid Nadil, Président directeur général de Naftal a révélé le projet de son entreprise visant à fabriquer des KIT GPL/C en Algérie très prochainement. Le PDG de Naftal donne davantage de détails sur ce projet qui va mettre fin, selon lui à l’importation des Kits GPL/C.

Propos recueillis par Hacène Naït Amara

-Naftal ambitionne de mettre en place un projet de fabrication de Kits GPL/C en Algérie pour mettre fin à l’importation de cette marchandise. Où en êtes-vous dans la réalisation de ce projet ?
-Le Kit est jusqu’à présent importé. Nous avons l’intention de le fabriquer en Algérie dans le cadre d’un partenariat avec un constructeur étranger. À la première phase de démarrage de ce projet, nous comptons atteindre 20% de taux d’intégration nationale. Vu le besoin du marché national en matière de KIT/GPL, Naftal a engagé des négociations avec des fabricants européens pour introduire cette industrie en Algérie d’ici la fin de l’année en cours. Le partenaire va satisfaire le besoin du marché national et celui de l’Afrique vu qu’il a des réseaux importants au niveau du marché africain. Il va produire pour l’Algérie et exporter vers les pays limitrophes. L’usine va être installée dans la wilaya de Batna, à l’est du pays. Notre objectif n’est pas uniquement de produire pour le marché national mais d’exporter également vers les pays africains. Et pour ce faire, nous prévoyons d’atteindre un taux d’intégration de 70% au courant des premières années du démarrage de ce projet. Naftal fabrique déjà localement plusieurs parties du Kit en question dont le réservoir. Nous allons intégrer graduellement la fabrication des autres organes du Kit pour assurer l’approvisionnement du marché local. La réalisation de projet avance à pas de géant.

-Quelle est la stratégie adoptée par Naftal, pour satisfaire la demande nationale en matière de GPl, et inciter par ricochet, les automobilistes à utiliser ce carburant moins cher et moins polluant ?
-Pour répondre aux besoins du marché national du GPL et faire la promotion de l’utilisation de ce carburant, l’entreprise Naftal va devoir redoubler d’efforts pour l’extension de son réseau de distribution de ce carburant et aussi renforcer les capacités techniques de ses centres spécialisés pour fournir les équipements et autres accessoires de conversion au GPL/C, pour atteindre un objectif de plus de 500 000 véhicules équipés en kits GPL/C d’ici à 2021.
Naftal a créé, ainsi, des centres de conversion et a aidé les jeunes désirant de créer des entreprises dans le cadre du dispositif Ansej à se lancer dans ce créneaux qui me semble porteur pour leurs activités.Nous avons pensé à l’insertion de jeunes ayant bénéficié des crédits Ansej et Cnac pour les former pour lancer leurs projets dans le créneau de conversion de véhicules au GPL/C, tout en leur permettant de travailler sous le sigle de Naftal.Un autre pôle à l’Ouest, un très grand centre qui permet la conversion des véhicules au GPL/c à la chaîne, sera opérationnel prochainement.
L’installation de ce pôle permettra aux constructeurs automobiles de convertir une partie de leurs véhicules en GPL/c. Sur ce registre Naftal ne va rien inventé. Nous n’allons utiliser les mêmes méthodes utilisées en Europe, notamment en Italie. Ça va être des plus modernes qui vont permettre de convertir en GPL/C 20 000 véhicules par an. Nous allons cibler ainsi les constructeurs et les concessionnaires automobiles neufs. Dans la stratégie de Naftal, nous comptons équiper toutes stations à travers tout le territoire national en GPL
H.N.A.