Protection des forêts : le plan anti-incendie activé à Chlef

Dans le but de préserver le patrimoine forestier de la wilaya de Chlef, la Conservation des forets vient d’activer le plan anti-incendie pour l’année 2016, avec l’installation des comités opérationnels de wilaya, de daïra et de commune. Il faut dire que l’appréhension des feux et incendies de forets revient à chaque saison estivale et période de grandes chaleurs. Ainsi ,les directions des travaux publics, des services agricoles, de la Sonelgaz et les APC ont été invitées à effectuer régulièrement des actions de prévention telles que le désherbage des exploitations agricoles limitrophes aux forêts, l’entretien des accotements des routes et le nettoiement des tranchées pare-feu. A titre de rappel, les zones forestières de la wilaya de Chlef représentent une superficie boisée de 65.026 hectares soit une couverture de 13% de la surface totale.
La quasi-totalité des terres boisées sont situées sur deux massifs parallèles qui sont les monts du Dahra au nord et les piémonts de l’Ouarsenis au sud entre lesquels est insérée la plaine du moyen Cheliff. Ces massifs forestiers sont essentiellement composés d’espèces résineuses avec une grande sensibilité aux feux et aux attaques de la chenille processionnaire. A titre de rappel, si la superficie totale brûlée en 2008 a dépassé les 294 hectares (240 hectares de forêts et 54 de maquis) dans 47 foyers d’incendie, celle de l’année 2000 demeure, au cours de ces dernières années, la plus dévastatrice pour le patrimoine forestier de la wilaya de Chlef où l’on a enregistré 119 foyers détruisant 719 hectares de forêts. Par contre, l’année 2002 a été la moins touchée par les incendies avec uniquement six hectares de forêts brûlés.
Par ailleurs, en matière d’intervention, la Conservation des forêts de Chlef dispose de 12 brigades mobiles d’un effectif de 433 ouvriers, en plus de 14 postes de vigie situés dans les endroits culminants des massifs forestiers. Quant à ceux de la Protection civile, 15 unités d’intervention ayant chacune un champ d’action bien déterminé sont mobilisées. S’agissant des moyens mis en place la conservation des forets de Chlef fait état de la mobilisation de 7 bulls, 11 niveleuses, 21 tracteurs; 17 Poclains ,41 véhicules légers, 27 ambulances; 32 camions de transport et 32 camions-citernes.
Cependant, consciente du rôle capital que joue l’homme dans la préservation de ce patrimoine forestier, la Conservation des forêts a décidé de mener une campagne de sensibilisation et d’information touchant des structures telles que l’université et les établissements scolaires. A signaler que la radio locale contribue à cette opération en diffusant des spots à l’intention des estivants.
Il faut dire qu’un mégot de cigarette mal éteint peut déclencher un feu aux conséquences dramatiques. D’où l’intérêt pour l’ensemble des citoyens de mieux préserver ces espaces écologiques qui permettent aux familles de savourer des moments de pur plaisir et loisir en cette période de grandes chaleurs.
Bencherki Otsmane