POLITIQUE DU GOUVERNEMENT ET DÉBAT GÉNÉRAL AU PARLEMENT : Ouyahia au pupitre de l’APN lundi prochain

Fin de l’année 2018, la question a fait une vive polémique lorsque la Déclaration de politique générale du gouvernement n’a pas été annoncée. Pire encore, une décision de la Présidence aura été derrière ce retard. Interpellé à ce sujet, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, répond alors par un communiqué publié sur le site web de la Primature faisant démentir les allégations et justifie un impératif liée à son agenda «chargé». Tout compte fait, la Déclaration de politique générale sera faite, lundi prochain, devant les députés de l’Assemblée populaire nationale, comme confirmé par cette institution. En effet, lors de cette séance, Ouyahia reviendra sur le bilan de l’Exécutif réalisé en 2018. Pas uniquement, puisque le Premier ministre devra s’étaler, se sachant attendu par l’opposition parlementaire sur de nombreuses questions, sur le bilan des réalisations du chef de l’État, quitte à faire table-rase autour de la polémique sur les «1 000 milliards dépensés ! ». C’est-à-dire, faire d’une pierre deux coups ! Dans le détail, il sera question en effet de revenir sur l’exécution du programme du président Bouteflika, à tous les niveaux d’activité, à travers les domaines politique, économique, social, culturel etc. A priori, parions que les débats en plénière seront houleux, d’autant plus que le contexte politique s’y prête, avec, notamment l’approche de la prochaine Présidentielle 2019. D’un côté, la majorité parlementaire aura à saluer le bilan de l’Exécutif et plus au-delà pour un programme conçu par le chef de l’État qui s’est porté candidat pour un cinquième mandat présidentiel. De l’autre, il y a là opportunité qui s’offre à l’opposition pour critiquer encore une fois la politique de l’Exécutif, comme on en a de pareils débats dans le passé. Enfin, il convient de souligner que les débats sur la Déclaration de politique générale se poursuivront jusqu’à mercredi, apprend le bureau de la deuxième chambre du Parlement national.

Farid Guellil