peste des petits ruminants

Lutte contre la peste des petits ruminants à Khenchela : Plus de 150 000 ovins et caprins vaccinés

Plus de 150 000 ovins et caprins ont été vaccinés dans la wilaya de Khenchela dans le cadre de la lutte contre la peste des petits ruminants (PPR), a-t-on appris dimanche, auprès de la Direction des services agricoles (DSA).

«Soixante médecins vétérinaires sont mobilisés actuellement à travers les 21 communes de la wilaya pour assurer le parachèvement de l’opération de vaccination contre cette maladie, dans les plus brefs délais afin de prévenir de nouveaux foyers de cette pathologie» , a précisé à l’APS l’inspecteur vétérinaire de wilaya Mohamed Ouchène, ajoutant qu’un nouveau quota de 100 000 doses de vaccin anti-PPR a été attribué récemment à Khenchela par le laboratoire vétérinaire régional de Constantine. Il a dans ce contexte relevé que ce quota s’ajoute aux 200 000 doses de vaccin dont a bénéficié la wilaya de Khenchela en trois phases entre février et de mars derniers. Il a appelé dans ce sens les éleveurs à se rapprocher des vétérinaires des secteurs public et privé de différentes communes de la wilaya pour tout accompagnement s’agissant de la vaccination de leur cheptel assurant que «le vaccin était disponible en quantité suffisante et que les services du laboratoire vétérinaire régional de Constantine sont prêts à fournir d’autres quantités de vaccin en cas de besoin». En outre, le même inspecteur vétérinaire a souligné que 5 600 bovins ont été jusqu’à présent vaccinés dans le cadre de la campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse lancée le 18 mars dernier, affirmant la disponibilité du vaccin en quantités suffisantes dans la wilaya où 28 vétérinaires du secteur public et d’autres privés chapeautent l’opération de vaccination. Bien que la campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse dure trois mois, l’inspection vétérinaire s’emploie avec la coordination des vétérinaires à la finaliser «avant le mois de Ramadhan dans le cadre d’une mesure de précaution prise par la DSA, visant à prévenir cette pathologie qui touche souvent des vaches durant la saison estivale», a-t-il fait savoir. Prés de
1 005 ovins et 1 100 caprins ont péri dans la même région depuis le mois de novembre 2018, tandis «qu’aucun cas n’a été signalé au sein du cheptel bovin», a rappelé la même source. La wilaya de Khenchela dispose d’un patrimoine animal constitué de 433 000 têtes ovines, de plus de 73 000 caprins ainsi que 16 000 têtes bovines, selon les statistiques établies en 2018 par les services locaux du secteur agricole.