12.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
Spor

Les Verts pas encore descendus de leur nuage

La sélection olympique algérienne, qui a créé la surprise lors de la précédente Coupe d’Afrique des nations des moins de 23 ans en décrochant un billet pour les Jeux Olympiques de 2016 au Brésil, a été décevante face à son homologue palestinienne mercredi en match amical qu’elle a perdu (1-0) au stade du 5-juillet à Alger, donnant l’impression de n’être pas encore descendue de son nuage.
Au-delà du résultat de la rencontre, qui importe peu dans ce genre de rendez-vous, c’est surtout le rendement des coéquipiers de Zineddine Ferhat qui inquiète les fans algériens à quelques mois des olympiades, estiment les observateurs. Face à une équipe qui n’a rien d’un foudre de guerre, les Algériens se sont pourtant montrés incapables de rééditer leur performance de la fin de l’année passé en terre sénégalaise.
Certains joueurs se sont même permis le luxe d’évoluer avec une facilité incompréhensible au point de mettre en danger leur gardien de but à plusieurs reprises. Les défenseurs en particulier se sont illustrés par des mauvaises passes non sans irriter leur entraîneur qui n’a pas hésité à le faire remarquer en fin de match. « La défense a commis beaucoup d’erreurs, notamment en offrant pas mal de balles à l’adversaire, dont celle qui nous a coûté le but. Il reste encore des réglages à faire dans ce registre », a déclaré le technicien suisse, Pierre-André Shurmann, en conférence de presse d’après match. Un avis partagé par le technicien palestinien, Saïd Hadj Mansour, qui a entraîné plusieurs clubs algériens et qui était consultant de la télévision nationale lors de ce match. « Les joueurs algériens, notamment en défense, ne donnent pas l’impression de prendre très au sérieux la rencontre, en témoigne cette facilité avec laquelle ils jouent au point de prendre le risque de dribler dans leur zone même », a-t-il commenté en constatant les erreurs défensives à répétition des jeunots des Verts.

Le coup de gueule de Shurmann
Outre cette fausse note que l’entraîneur national a lui-même reconnue, le fait que les milliers des supporters qui ont garni les gradins du temps olympique se sont rangés du côté de l’adversaire palestinien, a été également pour quelque chose dans la petite prestation des protégés de Shurmann à l’occasion de leur premier match amical en vue des Olympiades, selon Shurmann lui-même. « Le public a été contre nous et a soutenu la Palestine, j’aimerais bien jouer un match avec des supporters à nos côtés », a regretté le technicien helvétique qui n’est pas pour autant prêt à digérer rapidement cette contre performance, en dépit du caractère amical de la partie, en avouant qu’il était « un mauvais perdant ». Pour autant, Shurmann va prendre tout son temps pour bien analyser cette première sortie de l’année 2016. Il ne veut pas non plus se précipiter pour arrêter la liste des joueurs qui seront concernés par le rendez-vous de Rio De Janeiro en août prochain à l’occasion des JO desquels le football algérien est absent depuis l’édition de 1980 à Moscou. « Concernant l’équipe qui disputera les JO-2016 et la possibilité de la renforcer par des joueurs de plus de 23 ans, je peux seulement dire que je suis en discussions à ce sujet avec le président de la Fédération (algérienne de football, Mohamed Raouraoua) et (le directeur des équipes nationales) Walid Sadi », a-t-il dit.

Related posts

Stage de la sélection A’ : L’absence des joueurs du PAC suscite les interrogations

courrier

USMH : quand Charef dicte sa loi

courrier

JS Saoura : Une saison des plus chargées

courrier

Ligue des champions d’Afrique : L’USM Alger affûte ses armes avant d’affronter sa bête noire

courrier

Ligue 2 : la chance de Relizane

courrier

Djamel Benchadli, nouvel entraîneur du WA Tlemcen : «L’équipe renferme de bonnes individualités»

courrier