Les nouveaux sophistes

Nous vivons à une époque où les sophismes, sans en donner l’impression, reviennent en force pour émailler la société moderne. Hommes politiques, économistes de plateaux de télévision, commentateurs sportifs, journalistes du copié-collé ou publicistes vissés sur le décompte pullulent et infestent notre quotidien.
Si vous ne les croisez pas dans la rue, ils s’invitent chez vous par le biais du tube cathodique, et s’ils ne sont pas dans votre champ visuel, leurs propos vous pénètrent dans les oreilles que vous le vouliez ou non.
En un mot, vous êtes obligés de les écouter, malgré vous ; mais que disent-ils ? Ils parlent de choses très intelligentes avec des mots stupides ou de choses stupides avec des mots très intelligents. Ils parlent de choses à la disposition du dernier des Algériens avec l’aplomb de celui qui a découvert quelque chose de nouveau.
Signes de la fin des temps, ces hâbleurs, ces parleurs font beaucoup de bruit, et ne font que confirmer les prophéties de l’eschatologie…
F. O.