12.9 C
Alger
23 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
L'EXPRESS

LA SAA lance le pack «Tomobility» aux routiers algériens vers la Tunisie

La Société nationale d’assurance (SAA) a annoncé, jeudi, dans un communiqué, le lancement d’une nouvelle offre spéciale vacances d’été, destinée à tous les automobilistes algériens souhaitant se rendre en Tunisie. Il s’agit du pack « Tomobility Tunisie » qui offre plusieurs garanties et propose une couverture en assurance dommages véhicules à l’étranger. Cette offre inclue, selon la compagnie, « la protection en cas de collision avec un autre véhicule, de choc contre un corps fixe ou mobile, ou, de renversement du véhicule assuré, ainsi que la possibilité de bénéficier, en un simple appel téléphonique, d’une assistance dépannage jusqu’aux frontières algéro-tunisiennes », a précisé le communiqué. « En cas d’accident de la route, to pack Tomobility inclut également la prise en charge des dommages causés à autrui via la garantie responsabilité civile pays arabes (carte orange) », a ajouté la SAA, mentionnant que « la compagnie permet également à ses souscripteurs via cette offre une protection juridique en cas de litiges ». »Le pack Tomobility vient compléter l’offre d’assistance dépannage Tunisie lancée par la SAA 2019 et, à l’occasion de la réouverture des frontières terrestres algéro-tunisinnes », souligne-t-on de même source.

Moins de 30% d’olives et de 40% de céréales en Espagne à cause de la secheresse
L’un des étés les plus chauds jamais enregistrés en Espagne, associé aux précipitations les plus faibles depuis le début de l’histoire des relevés, a conduit le pays à une grave crise d’approvisionnement en eau. Les données publiées par le ministère de la Transition écologique et du Défi démographique montrent que le niveau d’eau moyen des retenues nationales est tombé à seulement 37,9% de leur capacité de stockage, tandis que les réserves d’eau potable ne sont plus qu’à 33,6% de leurs capacités. Après un déficit pluviométrique cumulé d’environ 30% en 2022, les réservoirs sont à leur plus bas niveau depuis 1995, et près de 20% en dessous de la moyenne des dix dernières années. Bien que tout le pays soit confronté à des pénuries d’eau, la situation est encore plus critique dans le sud. Dans les réservoirs des bassins fluviaux du Guadalquivir, de la Guardina et du Guadalete-Barbate, les niveaux d’eau atteignent respectivement à peine 23,1%, 25,3% et 26,3% de leurs capacités.

Tabac et alcool en tête des causes de cancer dans le monde
Près de la moitié des cancers mondiaux sont attribuables à un facteur de risque donné, dont en premier lieu le tabac et l’alcool, conclut une gigantesque étude publiée hier, insistant sur l’importance des mesures de prévention sans en faire une panacée. « Selon notre analyse, 44,4% des morts par cancer dans le monde (…) sont attribuables à un facteur de risque qui a été mesuré », avance cette étude, publiée dans le Lancet et réalisée dans le cadre du Global Burden of Disease. Ce vaste programme de recherche, financé par la fondation Bill Gates, est d’une ampleur sans équivalent, impliquant plusieurs milliers de chercheurs dans la majeure partie des pays du monde. Ce travail permet donc de connaître plus en détail les facteurs de risques selon les régions du monde même si, dans l’ensemble, ses conclusions confirment ce qui était déjà connu: le tabac est de loin le principal élément ayant favorisé un cancer (33,9%), suivi par l’alcool (7,4%). Surtout, ces conclusions plaident pour accorder une grande place à la prévention en matière de santé publique, puisque nombre de ces facteurs de risques se rapportent à des comportements qui peuvent être changés ou évités. Toutefois, une grosse moitié de cancers ne sont pas attribuables à un facteur de risque donné, ce qui montre que la prévention ne suffit pas. Celle-ci, selon les auteurs, doit donc s’accompagner de deux autres piliers: un diagnostic suffisamment précoce et des traitements efficaces. Dans un commentaire indépendant, publié dans la même édition du Lancet, deux épidémiologistes ont appuyé ces conclusions, estimant également que l’étude souligne l’importance de la prévention. Ces deux commentateurs, Diana Sarfati et Jason Gurney, ont toutefois appelé à ne pas forcément prendre pour argent comptant la précision des estimations données, remarquant que le recueil des données est par nature sujet à de nombreuses insuffisances dans plusieurs pays.

Un réseau spécialisé dans la Harga et la traite d’humains démantelé
Les éléments de la Sûreté nationale ont démantelé un réseau composé de huit individus activant dans la migration clandestine et la traite d’humains, a indiqué jeudi un communiqué des services de la Sûreté nationale. Les membres du réseau qui compte, entre autres, 4 ressortissants africains de différentes nationalités, « activent dans la migration clandestine et la traite des personnes », a précisé la même source qui a ajouté que « ce réseau se livrait à l’exploitation de la vulnérabilité des migrants et l’organisation de leur entrée au pays et sortie illégale du territoire nationale vers l’Europe en contrepartie de sommes d’argent ». L’opération s’est soldée par « la récupération d’une embarcation, trois moteurs, un passeport étranger falsifié et 170.000 DA issue des revenus de la traite humaine » Après accomplissement des formalités légales, les mis en cause ont été déférés devant les juridictions territorialement compétentes, ajoute le communiqué.

Trois cadres de la FAT démissionnent
Trois cadres de la Direction technique nationale (DTN) de la Fédération algérienne de tennis (FAT), ont déposé leurs démissions, a annoncé jeudi, l’instance fédérale sur son site officiel. Il s’agit de Karim Saadallah (directeur technique national), Noujeim Hakimi (directeur des équipes nationales) et Wakil Keciba (directeur de la promotion et de la prise en charge des jeunes talents). Selon la même source,  »le président de la FAT, Mohamed Soufiane Yousfi a accepté les trois démissions », sans fournir plus de détails.

Facebook et Instagram suppriment les comptes d’une organisation anti-vaccins
La maison mère de Facebook et Instagram, Meta, a supprimé de ces deux plateformes les comptes de l’influente organisation américaine anti-vaccins Children’s Health Defense (CDH), dirigée par Robert Kennedy Jr, neveu de l’ancien président John Fitzgerald Kennedy. « Nous avons supprimé les comptes Instagram et Facebook en question pour violations répétées de nos politiques sur le Covid-19 », a indiqué jeudi à la presse Aaron Simpson, un porte-parole de Meta.
CDH, qui critique la sécurité des vaccins contre le Covid-19, accuse Meta de ne pas respecter son droit à la liberté d’expression, en s’alignant sur les autorités sanitaires américaines. « Facebook agit ici comme un représentant de la croisade du gouvernement fédéral pour faire taire toute critique des politiques draconiennes du gouvernement », a déclaré le fondateur de l’organisation, Robert Kennedy Jr, dans un communiqué. Neveu de l’ancien président assassiné en 1963 et fils d’un ancien ministre, également assassiné en 1968, il est une figure majeure de la galaxie anti-vaccin américaine. CDH revendique « des centaines de milliers » d’abonnés sur ces deux comptes et a partagé, dans son communiqué, des captures d’écran montrant la suppression de ces comptes pour « désinformation ». Selon CDH, l’interdiction pourrait être liée à une action intentée par l’organisation à l’encontre de Meta, pour censure, devant la justice fédérale.

Related posts

Le vœu pieux de l’APOCE

courrier

Dix ans après le tsunami, un couple d’Indonésiens retrouve sa fille miraculée

courrier

Covid-19 : Mise en ligne d’une nouvelle application algérienne de géolocalisation

courrier

Tebboune reçoit l’ambassadrice de Turquie

courrier

Accidents de la route: 12 morts et 60 blessés durant les dernières 24heures

courrier

Fin de mission pour Mohamed Yamani à la tête du musée olympique d’Alger

courrier