Khémis Miliana : Prochaine entrée en service de deux sûretés urbaines

Deux sûretés urbaines entreront en fonction durant les prochains mois à Khémis Miliana (Aïn-Defla) en vue d’en renforcer la couverture sécuritaire, a-t-on appris du responsable de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Ces deux nouvelles sûretés urbaines s’ajouteront aux trois autres structures sécuritaires déjà opérationnelles, en l’occurrence trois sûretés urbaines, une unité de préservation de l’ordre public ainsi qu’une brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ), a indiqué le lieutenant Sid Ahmed Kouadri en marge d’une conférence de presse consacrée au plan inhérent à la couverture sécuritaire de la wilaya durant le mois de ramadhan. Une fois opérationnelles, ces deux nouvelles structures contribueront à assurer une meilleure prise en charge des préoccupations sécuritaires des citoyens, a-t-il précisé, observant que Khémis Miliana qui compte quelque 200 000 habitants constitue quotidiennement le point de mire de centaines de milliers de personnes qui s’y rendent pour différents motifs. Abordant le plan mis en place pour la couverture sécuritaire de la wilaya durant le mois de ramadhan, le responsable du service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya, Beldjilali Mohamed, a soutenu qu’à la lumière des enseignements recueillis durant le mois de ramadhan de l’année dernière, la cadence de travail des éléments de la police a été relevée en vue d’une plus grande présence sur le terrain. Il a souligné dans ce cadre que l’attention a été davantage portée sur les endroits connaissant habituellement un rush durant le mois sacré, à l’instar des marchés, des gares routières et ferroviaires ainsi que des mosquées, signalant que si la nécessité l’imposait, le plan mis en place pourrait être modifié en vue de s’adapter aux nouvelles données sur le terrain. Des opérations inopinées seront lancées de manière périodique vers les endroits réputés être le fief de la criminalité, a-t-il ajouté, relevant que ces opérations toucheront aussi bien le secteur rural qu’urbain. De son côté, le responsable du service de la sûreté publique de la sûreté de wilaya, commissaire Lamraoui M’hamed, a fait état de la mobilisation de plus de 1670 policiers pour assurer la sécurité au niveau de toutes les régions de la wilaya durant le mois sacré. Relevant que le mois de ramadhan est parfois propice aux déplacements «sans motifs précis « de la part de certains citoyens soucieux de passer le temps, il a mis l’accent sur la multiplication des patrouilles de police sur les routes de la wilaya en vue de prévenir d’éventuels accidents de la route. Le même officier a aussi indiqué que plus de 1100 policiers allaient être mobilisés pour veiller au bon déroulement des examens de sixième et du BEF qui auront lieu durant le mois de ramadhan. Reprenant la parole, le responsable de la cellule de communication de la sûreté de wilaya a précisé qu’à l’instar de l’année dernière, une opération de distribution de repas chauds aura lieu chaque vendredi du mois sacré au profit des usagers de la route au niveau de la RN 4 et du tronçon de l’autoroute Est- Ouest traversant la wilaya. Rappelant que cette initiative vient en application des directives de la DGSN, il a été observé qu’outre son aspect humanitaire, celle-ci vise notamment à sensibiliser sur les risques liés aux accidents de la route.