DG ooredoo

INFORMATIONS SUR L’« EXPULSION » DU DG DE L’OPÉRATEUR DE TELEPHONIE : Ooredoo Algérie s’abstient de tout commentaire

Durant toute l’après-midi de la journée d’hier, des informations sur une expulsion du Directeur général de Ooredoo Algérie, Nikolaï Beckers, ont été rapportées par plusieurs sites d’information algériens.

D’autres supports médiatiques, comme les chaînes de télévision privées nationales, ont relayé ces informations, qui n’étaient ni confirmées, ni infirmées de façon « officielle », surtout que la « décision d’expulsion » du patron d’Ooredoo aurait été prise par le président de la République, lui-même, selon les mêmes médias. Il a fallu attendre la fin de l’après-midi pour connaitre « la version » de l’opérateur Ooredoo Algérie, qui, dans un communiqué laconique, reçu à notre rédaction aux environs de 17H30, a réagi brièvement : « Suite aux informations relayées par certains médias électroniques ainsi que sur les réseaux sociaux à propos du Directeur général, M. Nikolaï Beckers, Ooredoo Algérie ne peut faire de commentaires sur cette question à ce stade », écrit l’entreprise de téléphonie mobile, ajoutant que « Jusqu’à l’heure, Ooredoo Algérie est en train de recueillir les informations y afférentes ».
F. Guellil