Visa

Inauguration d’un centre visa pour la France à Annaba : Vers l’amélioration des conditions d’accueil

Inauguré dimanche, le nouveau centre TLScontact d’Annaba devra répondre aux soucis en matière d’exigüité et des conditions d’accueil des demandeurs de visa de la région Est du pays.

L’engagement est pris par le Consul général de France à Annaba, Patrick Poinsot, qui a fait part des résultats attendus par l’ouverture de cette nouvelle structure de prise de rendez-vous pour la demande de visa pour la France. Les conditions d’accueil des demandeurs de visas pour la France connaîtront une amélioration de qualité au nouveau siège du centre de TLScontact d’Annaba inauguré dimanche, a affirmé le consul général de France à Annaba Patrick Poinsot. Ce nouveau centre qui commencera à partir du lundi 2 avril à accueillir les demandeurs de visas permettra « d’un côté d’assurer un service de qualité aux citoyens algériens et de l’autre d’accompagner l’accroissement du nombre de demandes de visas pour la France », a relevé le consul général. Environ 700 demandes de visas sont traitées quotidiennement par le centre d’Annaba, a relevé le diplomate qui a souligné que le nouveau siège de TLS contact « a été aménagé de sorte à accueillir les demandeurs à l’intérieur du centre et éviter les files d’attente à l’extérieur du centre comme dans le passé ». Il a été également procédé, a-t-il ajouté, à la multiplication du nombre de guichets d’accueil des demandeurs de visas et de parachèvement des procédures de demande. Poinsot a indiqué que la durée de traitement du dossier de demande de visa au niveau du centre de TLScontact n’excèdera pas dans ces nouvelles conditions les 30 minutes incluant toutes les procédures auxquelles sont soumis les demandeurs. Le nouveau centre TLScontact distant de 100 mètres de l’ancien siège à la cité Gassiou a été érigé sur 1.600 m2 et dispose de 36 guichets. Au cours d’un point de presse, le consul général de France à Annaba a évoqué les nouvelles dispositions relatives à la demande de visa dont le prépaiement des frais de service fixés à 27 euros (3.600 DA) par le biais des bureaux de poste ou au niveau du centre TLS dans 72 heures après la fixation du rendez-vous. Le consul général a également porté l’accent sur les services assurés aux demandeurs dont ceux du bureau de consultation et information et du bureau de médiation, assurant que les tâches du centre TLScontact sont de recevoir les demandeurs de visas, d’examiner et de vérifier les données et documents relatifs à la demande.
R. N.