Homicide à Aïn-Smara (Constantine) : Trois personnes placées sous mandat de dépôt

Le juge d’instruction près le tribunal d’El-Khroub (Constantine) a ordonné, mardi, le placement sous mandat de dépôt de trois (3) personnes impliquées dans une affaire d’homicide commis sur une femme, âgée de 30 ans, à la commune d’Aïn-Smara, alors que le quatrième complice a été placé sous contrôle judiciaire, selon un communiqué du procureur de la République près le tribunal d’El-Khroub. Selon le même document dont une copie a été remise à l’APS, les faits de cette affaire remontent au 14 novembre courant quand le service de la police judiciaire de la sureté urbaine extra-muros d’Ain-Smara avait reçu un appel téléphonique dénonçant un crime commis dans un des logements de cettelocalité. Aussitôt, les éléments de la police judiciaire, accompagné d’ un médecin légiste et une équipe de biologistes du laboratoire régional de la police scientifique de Constantine se sont dépêchés sur les lieux du crime, où le corps sans vie d’une femme, H.G., portant des traces de violence visibles au cou a été découvert, relève-t-on. L’enquête ouverte a permis d’interpeller, l’auteur présumé du meurtre, âgé de 28 ans, qui s’est présenté comme étant la fiancé de la victime, et a avoué l’homicide, ajoute le document soulignant que trois (3) autres suspects ont été arrêtés dans la même affaire pour location d’un appartement à des fins immorales et tentative de faire avorter la victime. Présentés mardi devant les instances judiciaires, le principal accusé est poursuivi pour «homicide volontaire avec préméditation» et «tentative d’avortement», souligne-t-on. Un des trois autres individus interpelés est poursuivi pour location de logement à des fins immorales, alors que le deux autres accusés sont poursuivis pour le délit de participation dans une tentative d’avortement.