Sonelgaz

SADEG Ghardaïa : Des créances de plus de deux milliards de dinars à recouvrer

Les créances impayées détenues par la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SADEG, filiale du groupe Sonelgaz) sur l’ensemble des abonnés de la wilaya de Ghardaïa, ont atteint une ardoise de plus 2,6 milliards DA, selon un communiqué de presse remis mardi à l’APS par la direction locale de l’entreprise.

Ces créances ont concerné autant les administrations, les entreprises publiques et les secteurs de l’agriculture et de l’industrie à hauteur de 1,7 milliard DA que les clients ordinaires ou ménages avec 884 millions DA, précise le communiqué. Le manque à gagner qui pèse lourdement et négativement sur la dynamique interne de l’entreprise en matière d’amélioration des prestations est la conséquence directe d’un cumul de créances engendré par la pandémie sanitaire du coronavirus. Selon le chargé de la communication de la SADEG de Ghardaïa, l’activité de recouvrement a enregistré son plus bas niveau depuis le début de la pandémie du Covid-19 et les mesures de confinement décidées par les pouvoirs publics pour endiguer la propagation du virus coronarien, affaiblissant ainsi les moyens de l’entreprise. Le cumul des dettes impayées par 88 927 clients représente 61,02% des abonnées de la wilaya (145 765 abonnés), indique le communiqué précisant que la direction générale de l’entreprise a décidé de ne pas interrompre l’alimentation en énergie des abonnés durant la période de la pandémie. Dans ce contexte, les services de la direction locale de la SADEG s’attellent à sensibiliser les abonnées à s’acquitter de leurs redevances à travers un système de paiement multicanaux permettant aux abonnés de payer les créances dues et autres factures dans les différentes agences postales, bancaires ainsi que dans les points de services de proximité de la Sonelgaz dans les différents quartiers urbanisés de la wilaya. Dans une optique d’optimisation, les services de recouvrement de la société ont eu aussi recourt à la sensibilisation par des émissions radiophoniques et également par l’envoi de SMS aux abonnés invitant les abonnés à s’acquitter de leur redevances. Des négociations à l’amiable avec des abonnés ainsi que la mise en place d’échéanciers sont également effectués pour recouvrer les créances impayées. Pour autant, l’entreprise n’a pas été astreinte à baisser les bras, réalisant des résultats «intéressants» qu’il s’agisse de l’extension du réseau ou de l’amélioration de ses prestations. Un investissement de 820 millions DA a été mobilisé par la SADEG durant l’année 2020 pour la réalisation d’un réseau de 179,54 km de ligne électrique dont 79,06 km de lignes de moyenne tension et 100,48 km de lignes de basse tension ainsi que l’installation de 50 nouveaux postes transformateurs pour faire face à un accroissement de la demande en électricité et sécuriser l’alimentation énergétique dans différentes localités de la wilaya. La wilaya de Ghardaïa totalise 145 765 abonnés au réseau électrique et plus de 86 404 au réseau du gaz naturel soit un taux d’électrification de 98,84% et un taux de pénétration de gaz naturel de 73,95%. Elle dispose également de 6 349 km de réseau électrique (moyenne et basse tension), 3 256 transformateurs et 1 815 km de réseau de gaz naturel ainsi que 17 distributeurs publics et une station GPL à Guerrara, selon les données de l’entreprise.