Habitat à Médéa : Des aides rurales supplémentaires

Un quota supplémentaire d’une quarantaine d’aides rurales a été octroyé aux communes de Chellalet-el-Adhaoura et Cheniguel, à l’est de Médéa, tandis qu’une mesure de levée de gel sur un projet de piscine semi-olympique a été prise en faveur de la même collectivité, a annoncé le wali, Mohamed Bouchema. Cette nouvelle dotation en habitat rural, formule très demandée dans cette région, vient s’ajouter à un précédent quota de 80 aides rurales affectées récemment aux quatre communes que compte la daira de Chellalet-el-Adhaoura, en l’occurrence Cheniguel, Ain-Ouksir, Tafraout et Chellalet-el-Adhaoura, portant ainsi à près de 4000 le nombre des aides octroyés aux habitants de ces communes, au cours des trois dernières années, a indiqué le wali, en marge d’une visite de travail dans cette daira. Le wali a également chargé les services de l’Administration locale de finaliser, le «plus tôt possible», le projet de transfert des hangars de stockages de la Coopérative de céréales et de légumes secs (Ccls), situés actuellement à proximité de la polyclinique du chef-lieu de daira, vers un autre site, plus approprié et à même de faciliter le travail des céréaliculteurs de la région. Un travail de prospection menée par les services de la daira a permis de retenir un site offrant toutes les conditions nécessaires à la réalisation de ce type d’ouvrage, selon un responsable local. L’actuel structure de stockage, qui date des années 1970, outre ses capacités limités, constitue, eu égard à son implantation, une source de nuisance pour les patients fréquentant la polyclinique du chef-lieu de daira, notamment durant la période de livraison des semailles, a-t-il expliqué. La concrétisation de ce projet contribuera à l’amélioration des prestations de la coopératives, qui va bénéficier de nouveaux aires de stockages et d’équipements adéquats en mesure de faire face à la demande des agriculteurs, tout en évitant des désagréments aux riverains et aux malades accueillis au niveau de cette structure sanitaire, a affirmé, pour sa part, le wali. M.Bouchema a annoncé, lors de sa visite, que le projet de réalisation d’une piscine semi-olympique au niveau de la commune de Chellalet-el-Adhaoura, vient de faire l’objet d’une mesure de dégel, suite à une décision du gouvernement. La levée du gel sur ce projet, très attendu par la population locale, devrait permettre de doter les jeunes de cette localités et des communes limitrophes, d’une structure aquatique adaptée et sécurisée, outre le fait de réduire les risques de noyades enregistrés au niveau des plans d’eau de la région, a déclaré le chef de l’exécutif. Les responsables des Directions de la jeunesse et des sports et des équipements publics ont été instruits sur place afin d’entamer, dans les meilleurs délais, les procédures d’exécution de ce projet, de façon à ce qu’il puisse être opérationnel, d’ici fin 2019, a-t-il souligné.