Formation professionnelle

FORMATION ET ENSEIGNEMENT PROFESSIONNELS : 400 spécialités au programme de la rentrée

Le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels a prévu, pour la rentrée fixée au 5 octobre prochain, un programme de plus de 400 spécialités de formation en mode présentiel ou par apprentissage, dont 114 pour les stagiaires ayant le niveau de troisième année secondaire comprenant 23 branches professionnelles comprises dans la nomenclature des branches professionnelles et des spécialités du secteur. De plus ces spécialités offrent des formations ouvertes répondant indique le ministère « aux besoins de l’économie nationale» et «facilitent l’accès et l’intégration des diplômés du secteur dans le monde du travail », et est-il indiqué « conformément aux critères qui sont en adéquation avec les exigences des entreprises en terme de main-d’œuvre qualifiée des spécificités de chaque région ». De ce fait, le secteur s’oriente à travers ses offres vers des branches à caractère prioritaire, tels l’industrie, le numérique, le bâtiment et travaux publics, l’agriculture et l’industrie agroalimentaire, le tourisme, l’hôtellerie et la restauration, l’artisanat, l’eau, l’environnement et les énergies renouvelables. Les offres de formation pour les jeunes ont également été élargies et diversifiées. Ainsi plusieurs spécialités ont été programmées au profit de cette catégorie, leur permettant de bénéficier d’une formation qualifiante. Pour rappel, le secteur de la formation assure pour cette rentrée 321 729 nouvelles places pédagogiques, tous modes et dispositifs confondus, dont 638 places au niveau des centres de formation professionnelle et d’apprentissage spécialisés pour les personnes aux besoins spécifiques (CFPAHP), 81 042 nouvelles places pédagogiques en mode présentiel, 112 102 autres en mode par apprentissage et 3.514 en présentiel. Le secteur offre également 18 766 nouvelles places pédagogiques en cours du soir, 5772 autres destinées à la formation en milieu rural, 10 404 autres en formation par passerelles, 21 874 places pour la formation des femmes au foyer et 490 autres dans le cadre du dispositif d’alphabétisation-qualification, outre les 25.616 places pédagogiques disponibles au niveau des établissements privés agréés. Sur un total de 321 729 nouvelles places pédagogiques, 227 534 places seront en formation diplômante et 94 195 places en formation qualifiante, tandis que 35% de ces places pédagogiques seront en formation par l’apprentissage, dans le cadre de la politique visant à donner la priorité à ce mode de formation.
A.Mounir