Lamari

FACTEUR DE STABILITÉ, DE DÉVELOPPEMENT, D’INTÉRÊT NATIONAL ET BOUCLIER CONTRE TOUS LES COMPLOTS : Front uni pour le renouveau national

À la veille de la commémoration et la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance nationale chèrement acquise et arrachée au prix de lourds sacrifices, le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, dans un esprit patriotique d’entente et de participation, tend à nouveau la main à la classe politique nationale, à la société civile et au mouvement citoyen pour ouvrir ensemble une nouvelle page de l’Algérie qui traverse une nouvelle phase historique, politique, économique, sociale et culturelle.

Par Mahrez Lamari *

Cette position et volonté politique du président Abdelmadjid Tebboune ouvertement affichée, témoigne l’intérêt accordé à la classe politique nationale, à la société civile et de sa préoccupation sincère d’en faire un partenaire conscient et dynamique dans le processus de développement et de la transformation globale et le renouveau de notre chère Algérie dans un esprit d’entente, de participation consciente et complémentaire loin de tout esprit de méfiance et de déchirement. En ma qualité de militant des droits de l’homme et des peuples et de citoyen acteur de la société civile, je lance un appel patriotique à la dimension citoyenne populaire nationale dans toutes ses composantes et tendances pour répondre favorablement à cette main tendue du président de la République Abdelmadjid Tebboune. La société civile et particulièrement la jeunesse et les étudiants doivent être à l’avant-garde de ce mouvement et dynamique de rassemblement, comme elle l’a toujours été elle doit aussi être un acteur engagé dans l’effort national du processus de construction national pour assurer un rôle déterminant et apporter sa contribution essentielle au développement économique et une participation efficace à l’édification du développement économique et une participation à l’édification de l’Algérie Nouvelle. Aujourd’hui, rejoindre le large front de rassemblement national de l’Algérie Nouvelle a pour objectif de consolider la stabilité nationale, la pérennité des institutions fortes et transparentes guidés par des principes de bonne gouvernance et consacrant L’État de droit, la jouissance des droits de l’homme et le renforcement de la souveraineté politique et surtout économique. Ce front large, rassembleur pour une Algérie stable, unie, forte et solide, sera le cadre idoine qui nous permettra, dans un climat de confiance, d’accomplir notre devoir et de se dresser vigoureusement tous ensemble la main dans la main et avec constance contre les plans criminels de création de conflits internes et contre les entreprises de déstabilisation de l’Algérie par la création de zone de tempêtes qui leur sont économiquement et politiquement profitables et contre toutes les manipulations et les infiltrations intéressées et pernicieuses dans nos sphères économiques et les stratégies d’officines qui font tout pour torpiller chez nous l’instauration de la démocratie, la défense des libertés, et pour chahuter, saboter et contrer la dynamique de l’Algérie Nouvelle qui se construit dans la paix, la fraternité, l’unité, la sécurité et la stabilité.

« Le 5 juillet, nous célébrons aussi la fête de la jeunesse, les jeunes qui sont les principaux artisans du changement doivent assurer un rôle plus visible et mieux structuré »
Le peuple algérien s’apprête à commémorer la date du 19 Mai 1956 qui demeure témoin du degré élevé de la conscience politique des étudiants durant la guerre de Libération, ces valeureux étudiants exemplaires qui ont tout sacrifié pour adhérer à l’esprit et la lettre de la révolution de Novembre 1954 et confirmer leur engagement politique et armé pour l’indépendance totale de l’Algérie. Cette génération jeunes du 19 Mai 1956 était en parfaite symbiose avec la dimension populaire. Cette journée qui fut proclame Journée nationale de l’étudiant est l’occasion pour que la jeunesse et les étudiants renouvellent leur détermination à jouer et assumer un rôle de plus en plus capital dans le cadre de la construction de l’Algérie Nouvelle tournant décisif dans lequel notre pays se trouve engagé
De même, le 5 Juillet nous célébrons aussi la fête de la jeunesse, les jeunes qui sont les principaux artisans du changement doivent assurer un rôle plus visible mieux structuré et percutant pour poursuivre avec fidélité et détermination le rôle noble de bâtisseurs et traduire en actes concrets les aspirations profondes et légitimes des un million et demi de chouhada du peuple algérien ,encouragé et soutenu dans cet élan par la volonté politique du président Abdelmadjid Tebboune et l’intérêt qu’il accorde à la jeunesse et sa préoccupation de faire de cette couche sociale un partenaire conscient et dynamique dans le processus de développement et de transformation globale de notre pays.

Le Président de la République veille personnellement à ce que la jeunesse s’investisse davantage
Cet important appui du président de la République à la jeunesse lui permettra d’agir en toute responsabilité sans embrigadement et sans paternalisme, loin de tout conflit de génération dans le cadre du large front rassembleur de l’Algérie Nouvelle.
À 60 années d’indépendance, la conjoncture nationale et internationale exige de nous un consensus le plus large possible et nous dicte plus que jamais à rester unis et chaque jour plus solidaires et agir ensemble la main dans la main dans l’esprit et la lettre de la révolution de Novembre 1954 qui est l’incarnation de notre idéal unitaire et le socle de nos solidarités et le cadre privilégié de notre action collective. Pour cela, tout Algérien, qui nourrit un amour profond à l’endroit de la patrie et qui demeure fidèle aux sacrifices ultimes consacrées par les un million et demi de chouhada, doit saisir l’opportunité de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance pour méditer sur le passé de notre histoire tout en réfléchissant sur notre présent pour mieux nous projeter dans l’avenir.
En conclusion de ma contribution je renouvelle mon appel citoyen à la dimension citoyenne populaire pour répondre favorablement à l’appel du président de la République Abdelmadjid Tebboune et de s’impliquer dans le processus politique, de développement et sécuritaire pour relever les lourds défis et continuer le combat patriotique de l’Algérie nouvelle solidaire, stable, forte, unie car le succès de toute initiative d’intérêt national passe inévitablement par la prise en charge et compte du respect de la volonté du peuple et son appui et adhésion consciente à un front large uni pour le renouveau national qui sera un facteur de stabilité, de développement, d’intérêt national et un rempart et un bouclier contre tous les complots et contre la politique criminelle de la contre révolution.

L’histoire enregistrera la position de chacun de nous.
Vive L’Algérie
Allah Yarham Chouhada

(*) Militant des droits de l’homme et des peuples, acteur de la société civile algérienne