12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
Spor

Elle a enchaîné une sixième victoire de rang : JSK, tel un rouleau compresseur

La JS Kabylie a enchaîné une sixième victoire lors de son match en déplacement contre l’ASM Oran (0-1), vendredi, dans le cadre de la 28e journée du championnat de Ligue 1 algérienne de football, s’emparant provisoirement seule de la deuxième place, qualificative à la Ligue des champions d’Afrique.

Un  »exploit », aux yeux des observateurs, au vu du parcours en dents de scie des Kabyles il y a quelques semaines de cela. La lourde défaite concédée sur le terrain de la JS Saoura (3-0), lors de la 22e journée avait été l’occasion pour les  »Canaris » de prendre conscience du danger qui les guettait.En effet, depuis cet échec, qui a sonné le glas de l’entraîneur français, Dominique Bijotat, remplacé par Kamel Mouassa, la JSK s’est refait une santé et s’est mise à collecter les victoires l’une après l’autre pour s’extirper de la zone de la relégation et postuler à une participation africaine la saison prochaine. Le président du club, Mohand Cherif Hannachi, acculé par l’opposition au cours des trois précédentes années, ne manque pas de mettre en relief le rôle de l’entraîneur Mouassa dans cette  »révolte » kabyle. »Mouassa, en récoltant 18 points en six matchs, a réussi à donner un nouveau souffle au groupe, qui est en train de montrer son grand mental à enchaîner une telle série positive », déclarait le président de la JSK à l’issue du match contre l’ASMO durant lequel ses poulains ont beaucoup souffert pour s’offrir les trois précieux points face à une jeune équipe déjà condamnée à la relégation. Malgré cela, à la JSK l’on préfère plutôt ne retenir que la victoire qui leur ouvre grandes les portes d’un retour sur la scène africaine après une absence de six ans.

Renouer avec la stabilité d’antan
Àdeux journées de la clôture du championnat, les protégés de l’entraîneur Mouassa sont décidés à aller au bout de leur rêve, eux qui ne s’attendaient pas à gravir les échelons avec une telle vitesse, devenant au fil des journées un véritable rouleau compresseur. « Il nous reste deux matchs à jouer à fond avec l’ambition de finir le championnat sur le podium, afin d’avoir le privilège de disputer la Ligue des champions ou la Coupe de la CAF la saison prochaine.
Du coup, on se rendra à Sétif (vendredi prochain, ndlr) avec l’ambition de revenir avec au moins un nul », assure encore Hannachi, dont l’équipe terminera le championnat à domicile contre le MC Oran. S’étant contenté de jouer les seconds rôles lors des précédents exercices, revoilà donc la JSK qui renoue avec le podium. Un retour au devant de la scène qui devrait être exploité pour entamer la résurrection tant souhaitée par ses nombreux fans. Et pour ce faire, le club a surtout besoin de procéder à une rupture avec la politique de recrutement des précédentes saisons où l’on a pris l’habitude de tout effacer et recommencer. L’entraîneur Mouassa s’empresse d’ailleurs pour mettre en garde contre cette pratique, recommandant au président de garder l’ossature actuelle de l’effectif. « Cette ossature a montré de belles choses. J’ai demandé au président Hannachi de la garder.
La stabilité aussi doit être assurée, c’est ce qui a toujours fait la force de la JSK par le passé », conseille le coach. Les Kabyles auront lundi les regards tournés vers Béchar où la JS Saoura, ex co-dauphin, accueillera le CR Belouizdad (4e) pour la mise à jour de la 28e journée du championnat.

Related posts

AG élective de la LFP : La candidature de Medouar acceptée, le dossier d’Arab rejeté

courrier

Liga : Le Clasico sourit au Real et à Zidane

courrier

Djamel Belmadi, sélectionneur national : «Passer d’abord le premier tour puis se battre pour le titre»

courrier

Ligue des champions d’Afrique : La JS Saoura «peut aller loin dans cette compétition»

courrier

USM Bel-Abbès : L’hémorragie des points se poursuit

courrier

Kylian Mbappé, le footballeur le plus populaire de France

courrier