D’IMPORTANTES OPÉRATIONS DE DISTRIBUTION DE LOGEMENTS ATTENDUES AVANT L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE : Temmar veille au grain sur le respect des délais

À en croire la récente déclaration du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, l’année 2019 devrait être marquée par une forte dynamique notamment dans la cadence de distribution progressive des 180 000 logements, dont l’opération débutera à partir du premier semestre. Rassurant, il a déclaré que pour ce faire, « une feuille de route devant impulser, en 2019, une forte dynamique en matière de réalisation et de distribution des différents projets de logements a été tracée en concertation avec les directeurs de l’Habitat des 48 wilayas « . Poursuivant, il précise que cette dernière, qui sera sous forme de calendrier précis pour la livraison des différents types de logement, devant être respecté «avec rigueur», a vu le jour «après l’évaluation des réalisations accomplies en 2018 en termes de distribution.» À rappeler que durant ladite année, et devant un constat de retard de réalisation de 30 000 unités du programme de logements AADL, au niveau de plusieurs wilayas du pays, le ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar, avait précisé, en octobre dernier, qu’«en cas de non-respect des délais de livraison des logements, il sera question de résiliation de contrats avec les entreprises réalisatrices ».
Maintenant que la feuille de route est fin élaborée et oblige les entrepreneurs à respecter, et avec rigueur, les délais de livraison des différents types de logements qui sont en cours de réalisation, cette nouvelle mesure sera sans doute accueillie avec grande satisfaction et soulagement de la part des citoyens en quête d’un toit décent.
Une autre bonne nouvelle pour pas moins de 180 000 familles qui, selon le ministre de l’Habitat lui-même, vont bénéficier d’un logement en 2019. À rappeler que le ministre Temmar a fraichement levé le voile sur le nombre important des chantiers de logements relevant du secteur de l’Habitat et de l’Urbanisme, qui vont être lancés progressivement avant la fin du premier semestre de l’année en cours, de 90 000 logements location/vente, 40 000 logements ruraux et 50 000 logements promotionnels aidés (LPA). Pour l’heure, il reste à savoir si, bel et bien, les délais seront respectés.
Car, la réalité démontre que le retard de réalisation des projets de logements n’est pas une première dans le secteur de l’Habitat. En plus, d’autres problèmes apparaissent, par-ci par-là, à mesure que le grand chantier du logement avance. Tel le savent les internautes algériens et leurs proches, et comme le démontrent des vidéos publiées sur les réseaux sociaux devenues virales, la qualité de plusieurs logements réceptionnés dans ses différentes formules, fait défaut.
Devant cette piste pleine d’obstacle, le ministre Temmar, a décidé de monter à cheval. C’est ce qui résulte également de la rencontre qu’il a vite fait de tenir avec les 48 directeurs de wilaya du département qu’il dirige, durant laquelle, il a appelé «les entrepreneurs, chargés de la réalisation des projets de logements, à respecter les normes de construction.» Pour rappel, le ministère de l’Habitat avait, en août dernier, résilié plus de 470 contrats d’entreprises chargées de la réalisation de 24 000 unités de logements pour malfaçons et autres problèmes constatés au cours des travaux ou suite à leur réception. Et c’était à la suite de l’ouverture d’une enquête sur la qualité des logements réalisés, déclenchée suite à des plaintes de la part des bénéficiaires au niveau de différentes régions du pays, sur la qualité de leurs nouveaux logements.
Et ce n’est pas tout. Puisque, le ministre a indiqué, en marge de la dite rencontre, qu’il a sommé les 48 directeurs de wilaya du secteur de l’Habitat à investir le terrain pour œuvrer «à assurer », précise-t-il, « les conditions de sécurité aux employés.» Une instruction qui renferme, entre les lignes, la conscience du ministre des conditions de travail déplorables des employés des chantiers.
Amrouni Mohamed