Benchohra Mouffakp4

LE CLASSEMENT DES CHERCHEURS LES PLUS ÉMÉRITES EN 2018 DEVOILÉ : Quatre Algériens dans le gotha mondial

Selon un communiqué de la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique, publié mardi, quatre chercheurs, issus d’universités algériennes, ont fait partie de la liste des chercheurs les plus cités en 2018, d’après la société indépendante de propriété intellectuelle «Clarivate Analyties Highly Cited Researchers».

Il s’agit de Benchohra Mouffak, El Abbas Adda Bedia et Abdelouaheb Tounsi, professeurs à l’université Djilali-Liabès de Sidi Bel-Abbès, et de Houari Mohamed Sid Ahmed, professeur à l’université Mustapha-Stambouli de Mascara, a précisé la même source. Les données de «Clarivate Analyties Highly Cited Researchers» constituent un élément clé du classement académique des universités mondiales, l’un des sondages annuels le plus ancien et le plus influent sur le classement des meilleures universités dans le monde. Cette liste reconnaît les chercheurs de classe mondiale sélectionnés sur la base de leur performance scientifique exceptionnelle, se traduisant par la production de plusieurs publications scientifiques, avec de nombreuses citations qui se classent dans le top 1% des citations dans leurs domaines de recherche par la prestigieuse banque de données de «Web of Science». Il convient de noter que pour la région Maghreb, seuls les chercheurs algériens figurent dans la liste. La reconnaissance des scientifiques algériens dans «ce prestigieux classement démontre que la recherche en Algérie est en train de s’orienter vers la recherche d’excellence, notamment dans les mathématiques et l’engineering». à noter, par ailleurs, que parmi plus de 4000 chercheurs les plus cités, certains sont nommés dans 21 domaines des sciences et des sciences sociales. Avec 2 639 auteurs, les États-Unis abritent les plus grands nombres de HCR. Le Royaume-Uni arbore 546. La Chine (continentale) est rapidement en train de gagner du terrain avec 482. L’université Harvard conserve sa position en tête de liste. Parmi les 4 058 chercheurs nommés comme les plus cités dans les 21 domaines des indicateurs scientifiques essentiels (ESI), 194, soit 4,8 %, apparaissent dans deux domaines des ESI. Une élite de 24 chercheurs acclamés en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et au Moyen-Orient figure dans trois domaines. En 2018 : environ 2 000 chercheurs supplémentaires se sont également fait connaître grâce à leurs performances exceptionnelles reflétées par l’impact élevé de leurs articles dans plusieurs domaines. Les pays ou les régions ayant plus de 40 % de leurs chercheurs les plus cités sélectionnés dans des catégories transectorielles sont la Suède (53 %), l’Autriche (53 %), Singapour (47 %), le Danemark (47 %), la Chine (43 %) et la Corée du Sud (42 %).
Ania Nait Chalal