ROUTES INTELLIGENTES

Des routes intelligentes en Algérie

Le projet pédagogique innovant d’une route intelligente portant sur l’éclairage économique d’une rue, conçu par des étudiants de l’école supérieure en Génie électrique et énergétique d’Oran (ESGEEO), sera présenté, le 16 avril prochain, à l’occasion de la journée Youm El Ilm, a appris l’APS, du président du club scientifique e-Club de cet établissement. Selon le Dr Djelal Abdallah, il s’agit d’une application intelligente en matière d’éclairage visant l’efficacité énergétique et qui permet le contrôle à distance de la lumière sur un linéaire déterminé et le passage de la rue sans encombre des piétons en cas de baisse de l’intensité de la lumière. Ce système intelligent est doté d’émetteurs et de récepteurs infrarouges contrôlables à distance avec une parfaite maîtrise de la lumière des
candélabres, a-t-il ajouté. Le même établissement d’enseignement supérieur abritera également une exposition d’autres projets pédagogiques conçus par les étudiants et dédiés pour l’essentiel, à l’électronique et la programmation informatique. Le e-Club est une association, forte de 17 équipes de jeunes lycéens et étudiants travaillant sur près d’une vingtaine de projets dont la conception d’un feu tricolore intelligent, d’un panneau d’affichage, d’une machine à commande numérique. Ces travaux sont réalisés par des élèves du CEM Ibn Badis de Benfréha, une commune située à l’Est d’Oran.

Le piment le plus fort du monde provoque des migraines atroces
Des médecins ont averti mardi des effets dévastateurs du piment le plus puissant du monde, qui a provoqué des migraines d’anthologie chez un Américain qui l’avait mangé à l’occasion d’un concours. Le cas, rapporté par une revue spécialisée, est celui d’un homme de 34 ans « après sa participation à un concours de piment où il a ingéré un Carolina Reaper » en 2016. Ce piment dont le nom signifie Faucheuse de la Caroline, spécialement sélectionné pour être le plus agressif possible, est reconnu par le Guinness des records comme le plus haut sur l’ »échelle de Scoville ». L’homme a d’abord fait des convulsions pour vomir. Puis « dans les jours suivants », il a ressenti des douleurs à la tête et au cou, en particulier des épisodes de migraine fulgurante, extrêmement douloureuse de quelques secondes.

Mort du prix Nobel de physique allemand Peter Grünberg
L’Allemand Peter Grünberg, co-lauréat en 2007 avec le Français Albert Fert du prix Nobel de physique pour leur découverte d’une technologie sur la miniaturisation des disques durs, est mort, a annoncé lundi le centre de recherche allemand où il enseignait. « Le Centre de recherche de Jülich pleure la disparition du professeur Peter Grünberg. Le Prix Nobel de physique et scientifique (…) est mort la semaine dernière à Jülich à l’âge de 78 ans », a déclaré dans un communiqué cette institution située dans l’ouest de l’Allemagne. « Avec lui, nous perdons un scientifique exceptionnel qui a établi de nouveaux critères dans le domaine de la recherche sur les solides », a dit le patron du Centre de recherche de Jülich, Wolfgang Marquardt, cité dans le communiqué.

Mort de six migrants clandestins au large du Maroc
Six migrants clandestins sont morts lundi en tentant d’atteindre l’Espagne depuis le Maroc dans une embarcation de fortune, ont indiqué les autorités locales de la ville de Tanger, dans le nord du Maroc. Selon la même source, une embarcation pneumatique ayant à bord des candidats à l’émigration clandestine a échoué vers 4h00 du matin à la plage de Houara, dans la commune de Gzenaya dépendant de la préfecture de Tanger, causant la mort de 6 personnes, dont 4 Marocains. Dix blessés ont été évacués à l’hôpital régional de Tanger, précise la même source. Selon les chiffres de l’ONU, sur les 5 386 migrants qui ont trouvé la mort ou ont disparu sur leur route de l’exil en 2017 dans le monde, 3 119 l’ont été lors du passage de la Méditerranée.

«Les Cahiers du journalisme» renaissent après 4 années de silence
Après quatre années de silence, le magazine «Les Cahiers du journalisme» ont été relancés lundi avec une nouvelle formule mêlant débats sur le quatrième pouvoir et recherches académiques sur les médias, grâce à un partenariat franco-québécois. Lancée en 1996, cette revue scientifique avait été imprimée jusqu’en 2014. Sa parution avait été suspendue le temps, selon ses éditeurs, «de se réinventer dans le cadre d’un partenariat francophone élargi». La nouvelle mouture a une «double mission»: promouvoir les débats et la recherche, une démarche «cruciale à une époque de bouleversements majeurs de l’information», expliquent les éditeurs des Cahiers dans un communiqué. Concrètement, «Les Cahiers du journalisme» sont désormais édités par les Presses de l’école supérieure de journalisme (ESJ) de Lille et par Les presses de l’Université d’Ottawa, en collaboration avec l’Université Laval de Québec. Ce semestriel a pour premier grand thème de recherche «Médias et terrorisme» et pose comme question «La démocratie a-t-elle besoin de la presse ?»

Grève chez Air France : risque de perturbations dans le trafic aérien algérien
Le personnel de la compagnie aérienne Air France observait hier une nouvelle grève à l’appel des syndicats pour réclamer 6% d’augmentation des salaires, entrainant une perturbation du trafic aérien, a indiqué un communiqué. Au départ de la France, le trafic était perturbé mardi par l’annulation de 25% des vols de la compagnie aérienne, qui a prévu qu’un avion sur quatre sera cloué au sol mardi, au sixième épisode d’une grève pour les salaires lancée en février, a indiqué la direction de la compagnie dans un communiqué. Onze syndicats de tous métiers ont appelé à deux nouveaux jours de grève mardi et mercredi chez Air France pour réclamer 6% d’augmentation générale des salaires. Les syndicats appellent également à la grève les 17 et 18 avril, ainsi que les 23 et 24 avril. L’intersyndical de pilotes, d’hôtesses et stewards et de personnels au sol, réclame une augmentation de 6% des salaires, alors que la direction réplique que la dynamique de croissance n’est pas assez solide pour accorder de telles revalorisations, qu’elle chiffre à 240 millions d’euros par an.

Affaire Skripal : Ioulia a quitté l’hôpital
Loulia Skripal a quitté l’hôpital où elle était soignée depuis qu’elle a été découverte empoisonnée par un agent innervant avec son père, l’ex-agent du renseignement russe Sergueï Skripal, début mars en Angleterre, ont rapporté des médias hier. « Ioulia, 33 ans était sortie de l’hôpital lundi et emmenée dans un endroit sûr, tandis que son père reste hospitalisé », a précisé la BBC. Les médecins de l’hôpital avaient annoncé vendredi que leur état de santé s’améliorait « rapidement ».
L’empoisonnement dans le sud de l’Angleterre de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, qui a été attribué à Moscou par Londres, a provoqué une grave crise diplomatique entre la Russie et les pays occidentaux, qui s’est traduite par la plus grande vague d’expulsions croisées de diplomates de l’histoire récente. Parmi les près de 150 diplomates russes expulsés, 60 étaient en poste aux états-Unis et ont dû quitter le pays le 31 mars. Le 4 mars dernier, l’ex-agent double Serguei Skripal, 66 ans, et sa fille Ioulia 33 ans ont été retrouvés inconscients aux abords d’un centre commercial de Salisbury, au Royaume-Uni.