Conseil des ministres

Demain se tiendra le dernier Conseil des ministres de l’année 2018 : Des décisions importantes attendues

Demain mercredi, se tiendra le dernier conseil des ministres de l’année 2018 où l’avant-projet de la loi de finances 2019 devra être examiné et signé par le président de la République. Mais ce sera surtout par les orientations que donnera Bouteflika à ses ministres que les choses devraient être décisives.

Tout plaide en fin de compte pour la prise de décisions majeures, tant au plan politique, qu’au plan économique. Le prix du baril sur les marchés pétroliers continue sa plongée, touchant le fond abyssal de 53 dollars, et obligeant les décideurs de vite trouver les mécanismes pour, d’abord sortir du piège du pétrole, ensuite, pour trouver les créneaux palliatifs aux hydrocarbures.
La porte-parole du Parti des travailleurs, Louisa Hanoune, fraîchement réélu pour un nouveau mandat de trois années, a annoncé, lors d’un point de presse organisé en marge du congrès du parti, que «probablement, ce 26 décembre il y aura de nouveaux développements ». Mais c’est surtout sur le plan politique que des décisions sont attendues. Il est clair qu’à l’orée de la présidentielle de 2019, rien n’est plus visible ou pour le moins, rien n’a cette visibilité qui permet de se projeter dans l’avenir, même sur le court terme.
Les attentes au sein du monde socioprofessionnel sont nombreuses, et exigent une thérapie de choc, de même que sur le plan purement social, les citoyens vivent des moments difficiles, concernant, notamment la détérioration de leur niveau de vie, le problème insoluble des « harraga », la cherté de la vie, le chômage,… etc.
À tous ces problèmes posés, il y a lieu d’apporter des réponses convaincantes.
Sans parler des défis sécuritaires que pose le contexte politique et géostratégique actuel et auquel il faut donner les outils pour endiguer toute menace.
F. O.