Ligue 1 USMA-ESS

Coupe d’Algérie : Froger dit se méfier d’une ESS en crise

C’est une finale avant l’heure à laquelle on va assister en fin d’après midi d’aujourd’hui, avec cette affiche des huitièmes de finale de la coupe d’Algérie qui opposera l’ES Sétif à l’USM Alger à partir de 17h00 au stade 8-Mai 45 de Sétif. La pression est surtout du côté sétifien. L’Entente traverse une crise inédite aussi bien sur le plan administratif que sportif. Tout le monde à Aïn-El-Fouara est d’ailleurs unanime à dire que l’ESS risque tout simplement l’implosion si elle venait à échouer à valider son billet pour les quarts de finale, surtout après avoir raté tous ses objectifs cette saison, à savoir le championnat, la coupe arabe et la Ligue des champions africaine. L’équipe drivée par Noureddine Zekri reste aussi sur quatre défaites de rang en championnat, dont la dernière en date vendredi passé à Bologhine contre le PAC. Dans le camp adverse, c’est la confiance qui est retrouvée après un court passage à vide. Les Usmistes sont toujours leaders du championnat, même si la pression est davantage ressentie venant de la JSK, le dauphin, qui a réduit à deux points seulement son écart par rapport aux Algérois. Il faut dire qu’en dépit de la délicate conjoncture que traversent les Sétifiens, l’entraîneur de l’USMA, le Français, Thierry Froger, se veut méfiant, tout en affirmant que ses joueurs sont déterminés à revenir de Sétif avec le billet qualificatif pour le prochain tour de la compétition. « Après avoir réalisé une bonne opération à Magra face au CABBA, on devrait maintenant se concentrer sur le match de la coupe d’Algérie qui nous opposera au CABBA. On a axé sur la récupération après avoir enchaîné deux matchs en l’espace de trois jours. A mon avis, le match face à l’ESS s’annonce difficile pour nous. Certes, on aura en face un adversaire qui traverse un passage à vide, mais on doit s’en méfier car il renferme de très bons joueurs, surtout quand on sait que les matchs de la coupe d’Algérie sont ouverts sur tous les pronostics. Il faut être à la hauteur pour revenir de Sétif avec le billet qualificatif pour le prochain tour de l’épreuve », dira-t-il.
H. S.