Cinémathèque

Cinémathèque : Réouverture prochaine des salles de Batna et Constantine

Les salles de répertoire de la Cinémathèque algérienne à Batna et Constantine seront rouvertes au public avant la fin du mois en cours, a annoncé, à Oran, le directeur du Centre algérien de la cinématographie (CAC), Lyès Semiane. Les salles «Aurès» de Batna et «Ennasr» de Constantine ont été restaurées pour être à nouveau opérationnelles à l’échéance indiquée, a précisé M. Semiane, dimanche soir, en animant une conférence dans le cadre des «Soirées ramadhanesques» de l’Institut de développement des ressources humaines (IDRH). «Avec la réouverture de ces deux structures, la Cinémathèque algérienne comportera au total 13 salles opérationnelles à travers le territoire national», a-t-il signalé, lors de cette rencontre qui a réuni des cinéphiles, universitaires et cadres du mouvement associatif.
«Toutes ces salles de répertoire comprennent chacune en moyenne 400 places et fonctionnent au rythme de deux à trois séances de projection par jour», a affirmé M. Semiane.
Il a également fait savoir que la salle d’Alger sera prochainement dotée d’équipement moderne de projection en «DCP» (Digital Cinema Package) offrant une meilleure qualité d’image et de son.
Trois salles de répertoire ont déjà bénéficié de cette action de modernisation, a-t-il rappelé, citant celles d’Annaba, Béjaïa et Oran. M. Semiane a, en outre, mis en relief l’importance de la formation, évoquant à ce titre un programme de perfectionnement aux techniques de restauration et de conservation de films, initié au profit du personnel de la Cinémathèque algérienne.
L’intérêt de la bonne conservation des oeuvres cinématographiques a été aussi souligné par l’universitaire spécialiste en cinéma Mohamed Bensalah qui a, lui, mis l’accent sur le potentiel académique à même de contribuer à l’inventaire et à la préservation du patrimoine filmique national.
La rencontre s’est tenue en présence du cinéaste Arezki Metref qui avait présenté, samedi à la cinémathèque d’Oran, son dernier documentaire «Une journée au Soleil», dédié à l’histoire de l’immigration algérienne en France.
La projection du film de Metref et la conférence de Semiane ont été organisées par l’IDRH en partenariat avec la Cinémathèque algérienne et le Centre d’études maghrébines en Algérie (CEMA / basé à Oran).