Economie

Smaïl Lalmas, président de l’ACE : «Les solutions conjoncturelles ne peuvent donner satisfaction aux problèmes»

Le Courrier d’Algérie : Les changements fréquents, survenus ces dernières années à la tête du ministère du Commerce, inquiètent de plus en plus les professionnels qui craignent, surtout, des changements de stratégies, donc encore du temps perdu. En tant que représentant des exportateurs, la mission qui a été confiée au ministère du Commerce concerne d’assainir et rationaliser notre politique en ...

Lire la suite »

Activité des architectes : qualité et formation remises en cause

Le lancement des multiples programmes de logements pour les différentes formules initiées par le gouvernement a remis sur pied la problématique de la qualité des architectes en Algérie. Une occasion pour les professionnels qui tentent ces derniers temps de soulever certains problèmes menaçant l’avenir de l’activité architecturale en Algérie. C’est celui de la qualité des nouveaux architectes et leur formation ...

Lire la suite »

Abdelhamid Boudaoud, président du CNEA, au Courrier d’Algérie : «les capacités des nouveaux architectes sont limitées»

Le Courrier d’Algérie : Le Collège national des experts architectes (CNEA) s’intéresse de plus en plus aux futurs architectes, remettant en cause la qualité de la formation de ces derniers. Pourquoi cet intérêt ? Abdelhamid Boudaoud : Certes, il est difficile aujourd’hui en tant qu’architecte algérien de parler d’architecture en général et de celle de nos villes en particulier, car ...

Lire la suite »

Augmentation des salaires : les fonctionnaires dans le flou total

Reportée à plusieurs reprises, l’application de la suppression de l’article 87-bis entrera en vigueur dès le mois d’août prochain, selon le Premier ministre Abdelmalek Sellal. En fait, l’importance, de cette nouvelle commence à perdre son poids car les travailleurs de la Fonction publique ont perdu patience et ce, depuis que l’annonce a été faite en décembre 2014. Selon certains, la ...

Lire la suite »

Suppression de l’article 87 bis : combien ça va coûter ?

Malgré que dans ses différents rapports, le FMI avait mis en garde l’Etat algérien sur les éventuelles répercussions que pourront avoir les augmentations salariales sur l’économie du pays, le gouvernement maintient donc sa décision d’augmenter les salaires suite à la suppression de l’article 87 bis du code du travail. Quel sera donc le coût macroéconomique de l’abrogation de l’article 87 ...

Lire la suite »

LFC 2015 : une loi sous haute tension

La loi de finances complémentaire fait toujours débat. Celle de cette année est très spéciale car elle intervient dans un contexte particulier, marqué par la baisse des cours du pétrole. La volonté du gouvernement à faire face à cette situation fait que la LFC 2015 a été élaborée minutieusement et comporte plusieurs mesures, dont certaines ont été fixées dans l’avant-projet ...

Lire la suite »

Pourquoi une loi de finances complémentaire

On sait bien que les lois de finances « déterminent, pour un exercice (une année civile), la nature, le montant et l’affectation des ressources et des charges de l’État, ainsi que l’équilibre budgétaire et financier qui en résulte » (art. 1 de la loi organique relative aux lois de finances du 1er août 2001). Ce sont des lois ordinaires, mais qui sont ...

Lire la suite »

Mourad El Besseghi, analyste économique et financier : «nous sommes obligés de passer à la rigueur budgétaire et fiscale»

Le Courrier d’Algérie : Le gouvernement algérien a approuvé dernièrement l’avant-projet de loi de finances complémentaire 2015. Le ministre des Finances a refusé de confirmer certaines révélations sur le projet qui ne sont, selon lui, que des « spéculations ». Dans quelle conjoncture cette loi de finances complémentaire a été préparée ? Mourad El Besseghi : Il faut tout d’abord dire que ...

Lire la suite »

Les voitures neuves coûteront encore plus chères

Les prix des véhicules neufs importés connaîtront, très prochainement, une nouvelle flambée. Parmi les causes de cette hausse des prix, les professionnels citent la dévaluation du dinar mais aussi la hausse de la taxe de l’importation automobile qui devrait être annoncée dans la loi de Finance complémentaire de 2015, attendue pour début septembre prochain. Une décision qui se répercute négativement ...

Lire la suite »

Mohamed Yaddadène : «les services des Douanes vont veiller au suivi du dispositif»

Le Courrier d’Algérie : Plusieurs mesures sont prises par le gouvernement, ces derniers temps, pour mieux gérer l’activité des concessionnaires, afin de réduire la facture des importations. Le 9 avril dernier, l’Association des banques et établissement financiers (Abef) avait demandé dans une note aux banques de surseoir à toute domiciliation d’importation de véhicules. Récemment, c’est l’annonce de l’augmentation de la ...

Lire la suite »