Blida : Hausse des cas de suspicion de rougeole à 60

Le nombre de cas suspicieux de rougeole, à Blida, est monté à 60, sans l’enregistrement d’aucun décès, a dévoilé, le directeur de la santé de la wilaya, Mohamed Djemaï.

Présentant un rapport sur la situation de cette maladie contagieuse, devant le conseil exécutif de la wilaya présidé par la wali Mustapha Layadhi, M.Djemaï a signalé l’enregistrement du premier cas suspicieux de rougeole à Blida, à la fin du mois dernier, représenté par une fillette de 5 ans au niveau du service de pédiatrie de l’unité Hassiba Ben Bouali. Le responsable a déclaré qu’il s’agissait d’une fillette, non vaccinée contre cette maladie depuis sa naissance, résidante à la cité des nomades habitant des tentes, depuis près de trois années, dans la commune de Béni Tamou. La fillette a été orientée vers l’unité mobile des maladies infectieuses et de médecine préventive de Mouzaïa, qui avait accueilli, le même jour, cinq autres cas suspicieux, qui avaient développé les symptômes de la maladie, a-t-il déclaré. Selon le constat réalisé au niveau de ce campement habité par 222 personnes, sur 81 enfants recensés, seul 11 ont été vaccinés, suite à quoi il a été procédé à la vaccination de tous les résidents du camp, a fait savoir M. Djemaï, signalant l’envoi d’échantillons sanguins relevant des premiers cas suspectés vers l’Institut Pasteur d’Alger, pour analyses. Une dizaine de jours après ces premiers cas, d’autres cas suspicieux isolés ont été signalés dans les communes d’Oued El Alleugue, Chiffa, Béni Tamou et Blida, a ajouté la même source, assurant que tous ces cas ont bénéficié du vaccin et des antibiotiques nécessaires pour leur traitement. Exception faite du cas d’un nourrisson de 8 mois, actuellement sous surveillance médicale à l’hôpital de Boufarik, tous les autres cas signalés sont en voie de guérison, a-t-il affirmé.
Dans le même sillage, M Djemaï a fait part d’un grand engouement de la part des citoyens pour la campagne de vaccination contre la rougeole, signalant la vaccination, à ce jour, de 60 000 enfants scolarisés, au niveau des établissements de santé, où l’opération se poursuit toujours. Sachant que la willaya de Blida fait partie des dix premières wilayas du pays en matière d’application du programme de vaccination contre la rougeole. Considérant le lien direct de cette maladie, touchant particulièrement les enfants, avec la malnutrition, le wali de Blida a instruit la direction de l’Action sociale de la wilaya, en vue de l’élaboration d’une liste des familles déshéritées, en vue de leur venir en aide pour assurer une bonne alimentation à leurs enfants.