Ouverture d’une ligne aérienne «Tlemcen-Alicante»

L’aéroport international «Messali Hadj» de Zenata (25 km de Tlemcen) a enregistré l’ouverture d’une nouvelle ligne aérienne reliant la capitale des Zianides et la ville espagnole d’Alicante, a-t-on appris de la wilaya de Tlemcen. Cette nouvelle ligne qui sera desservie par deux vols hebdomadaires d’Air Algérie (mardi et vendredi) démarrera, officiellement, le 1er mai prochain, a-t-on annoncé, jeudi soir, faisant savoir que cette initiative fait suite à la dernière rencontre, le 23 février écoulé, entre le wali de Tlemcen, Ali Benyaiche et le président directeur général (PDG) de la compagnie nationale, Allèche Bakhouche. Déjà desservi par les lignes Tlemcen-Paris, Tlemcen-Marseille et Tlemcen-Lyon, l’aéroport «Messali Hadj» sera renforcé par cette nouvelle destination suite à une demande conséquente au niveau de la wilaya de Tlemcen et régions environnantes (Aïn Temouchent et Sidi Bel-Abbès, notamment), affirme-t-on de même source. Lors de sa rencontre avec le premier responsable d’Air Algérie, le responsable de l’exécutif de la wilaya de Tlemcen, a demandé, également le renforcement des vols aériens entre la capitale des Zianides et Alger, outre l’ouverture d’une nouvelle ligne entre Tlemcen et la ville marocaine d’Oujda, rappelle-t-on, faisant savoir, là aussi, la demande sans cesse croissante enregistrée dans ce domaine. Cette demande émane, également, des agences de voyages implantées à Tlemcen et au niveau des wilayas voisines. La nouvelle ligne aérienne Tlemcen-Alicante, renforcera ainsi la ligne maritime Ghazaouet- Almeria (Espagne).

Lancement des inscriptions au concours du village le plus propre à Tizi-Ouzou
Les inscriptions pour la sixième édition du concours «Rabah Aissat» du village le plus propre organisé par l’APW de Tizi-Ouzou, débuteront aujourd’hui, a appris l’APS des organisateurs. Ces inscriptions pour participer à cette compétition écologique s’étaleront jusqu’au 30 avril prochain, a indiqué le président de l’APW Youcef Aouchiche, faisant savoir que le nombre des lauréats pour cette nouvelle édition 2018, sera porté à 10 alors qu’il était de 8 en 2017 et 6 en 2016. Les comités de villages intéressés pourront se rapprocher du secrétariat de la Commission santé, hygiène et protection de l’environnement (CSHPE) de l’APW, pour retirer une fiche de participation à remplir qu’ils déposeront ensuite avec une demande de participation signée par le président du comité du village ou son représentant, a-t-on précisé. La décision d’augmenter le nombre des lauréats, a été prise pour «encourager et motiver les communautés villageoises de la wilaya, qui fournissent beaucoup d’efforts pour la protection de l’environnement et d’embellissement de leur villages. Les villages qui seront classés à la 9e et 10e place recevront chacun un prix de 2 millions de DA, a précisé la CSHPE. Les organisateurs de ce concours ont annoncé également une révision à la hausse de la récompense offerte au village qui sera sacré le plus et qui décrochera la 1ère place. Ce prix passera de 8 à 9 millions de DA. Pour les autres gagnants le montant sera le même que celui de l’édition précédente. Les villages qui seront classés 2ème, 3ème, 4ème, et 5ème place recevront respectivement des sommes de 7, 6, 5 et 4 millions de DA. Ceux qui arriveront à la 6e, 7e et 8e places recevront chacun une subvention de 3 millions de DA. Le règlement intérieur de ce concours qui prévoit une notation pour diverses opérations liées à la protection de l’environnement, dont l’aménagement et la réhabilitation des places publiques et des fontaines, création d’espaces verts, embellissement des rues, entretien des cimetières, organisation de la collecte des déchets, la gestion des déchets (tris, collecte, et compostage) et mise en place de composteurs, rappelle-t-on.

Un réseau de faux- monnayeurs démantelé à M’sila
Un réseau de faux- monnayeurs a été démantelé par les services de la Gendarmerie nationale dans la wilaya de M’sila et les six personnes constituant ce groupe ont été appréhendées, selon le groupement de wilaya de ce corps constitué. Suite à des informations indiquant une activité suspecte d’un groupe d’individus, une enquête a été déclenchée et les investigations ont permis d’identifier les malfrats a précisé la même source détaillant que la surveillance des membres de ce groupe a permis de leur tendre une souricière. La même source a indiqué que ces individus ont été arrêtées dans la ville de M’sila avec en leur possession 89 000 dinars de billets contrefaits de fausses coupures de 1000 et 2000 dinars, alors qu’ils s’apprêtaient à faire écouler la somme d’argent. Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de M’sila, un des mis en cause a été placé sous mandat de dépôt, deux individus parmi ce groupe ont été placés sous contrôle judiciaire alors qu’une citation directe a été signifiée pour les trois autres membres du groupe, a-t-on conclu.

Enquête sur le décès d’un enfant «victime de la Baleine bleue»
Les services de la Gendarmerie nationale de la wilaya d’Aïn Témouchent ont ouvert une enquête sur les circonstances et la cause de la mort d’un jeune garçon de 16 ans, «retrouvé pendu», vendredi, dans son domicile familial, situé dans la commune de Chaabat L’ham, a-t-on appris de ce corps de sécurité. Selon la même source, «le suicide supposé de l’enfant serait dû à l’influence du jeu de la Baleine bleue» car le corps sans vie a retrouvé pendu par une corde avec des traces du dessin de la Baleine bleue sur son bras. Le corps de la victime a été transporté par les services de la Protection civile à la morgue de l’établissement public hospitalier Ahmed Medeghri de la ville d’Aïn Témouchent, a-t-on indiqué.

La Chine met en service le plus grand minéralier au monde
Un chantier naval chinois a livré un minéralier ultra-large chargé de transporter du minerai de fer entre le Brésil et la Chine. Le minéralier de 400 000 tonnes produit par Wuchang Shipbuilding Industry Group Co. Ltd. possède une capacité de transport équivalent à 6 666 wagons de train de marchandises. Ce navire de haute mer, baptisé «Ore Tianjin», fait 362 mètres de long et 65 mètres de large. Il peut parcourir 25 500 milles nautiques sans ravitaillement. Le directeur général de l’entreprise, Chen Qing, a indiqué que le minéralier pouvait être alimenté au gaz de pétrole liquéfié, ce qui permettrait de réduire le coût du transport de 30% tout en diminuant de manière considérable la pollution. Le navire est également équipé d’un mécanisme capable de charger 400 000 tonnes de minerai en 16,7 heures. Le navire a passé un essai en mer avant d’être livré jeudi dans la ville de Qingdao, dans la province chinoise du Shandong. Ce minéralier sera le «meilleur choix» pour assurer le transport de minerai entre le Brésil et la Chine. Il est économe en carburant et respectueux du milieu marin, a indiqué le président de ICBC Leasing, acheteur du minéralier, Zhao Guicai.

La tuberculose reste la principale cause infectieuse de mortalité
L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé à un engagement de tous pour mettre fin à la tuberculose particulièrement mortelle, à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre cette maladie infectieuse le 24 mars. «Malgré les grands progrès réalisés au cours des dernières décennies, la tuberculose, responsable de 4500 décès par jour, reste la principale cause infectieuse de mortalité dans le monde. L’apparition de formes multi-résistantes (MR) de tuberculose représente une forte menace pour la sécurité sanitaire qui pourrait remettre en cause les avancées obtenues dans la lutte contre la maladie», a noté l’OMS dans un communiqué de presse. Le thème de cette année, «Avis de recherche : Chefs de file pour un monde exempt de tuberculose» vise à susciter un engagement pour mettre fin à la tuberculose. Cet engagement devrait se concrétiser au niveau politique, indiquant que celui des chefs d’État et des ministres de la santé, mais aussi à tous les autres niveaux, ceux des maires, des gouverneurs, des parlementaires et des dirigeants communautaires.
L’année dernière, l’OMS a notifié plus de dix millions de cas de tuberculose alors qu’en 2016, la tuberculose a entraîné 1,8 million de décès dans le monde, en faisant la principale cause infectieuse de mortalité à l’échelle mondiale.

L’OMC met en garde contre un «péril» des barrières tarifaires
Le directeur de l’Organisation mondiale du commerce, Roberto Azevedo a averti les États que l’imposition de nouvelles barrières douanières mettrait «en péril l’économie mondiale», alors que Pékin et Washington poursuivent leur bras de fer commercial. «La déstabilisation des flux commerciaux mettra en péril l’économie mondiale à un moment où la reprise économique, bien que fragile, est de plus en plus évidente dans le monde entier», a affirmé M. Azevedo, dans une déclaration écrite, sans toutefois viser un ou des pays.