PAC

Avec pratiquement le même effectif de la saison passée : Le Paradou AC prêt pour sa première en coupe africaine

Le Paradou AC, la belle surprise de la saison passée, s’apprête à écrire une nouvelle page de son histoire. Le club de la capitale est appelé dans une semaine à disputer son premier match international le 9 août en cours face au représentant guinéen dans le cadre de la manche aller du premier tour préliminaire de la coupe de la CAF.

Les protégés de l’entraineur portugais, Chalo, qui entame sa deuxième saison avec les Pacistes, se sont bien préparés pour ce rendez-vous et aussi pour le championnat où ils espèrent faire mieux que la saison passée quand ils avaient terminé à la troisième place.
C’est en Slovénie que les Algérois ont effectué leur stage estival, avant de poursuivre leur préparation à Alger. L’atout majeur du PAC a souvent été la stabilité de son effectif. Les choses n’ont pas trop changé dans ce registre cet été, puisque Chalo aura à sa disposition pratiquement tout l’effectif de l’exercice passé.
Seul départ signalé jusque-là, celui du buteur du championnat de l’exercice passé, Naïdji. Ce dernier a opté officiellement pour le club portugais Gil Vicente pour une année à titre de prêt.
En effet, alors que les autres clubs se sont engagés dans un recrutement onéreux qui ne constitue pas une garantie de succès, les responsables du PAC ont fait preuve de sagesse, faisant confiance à leur vivier. Ceci prouve clairement que ces derniers tablent avant tout sur la stabilité pour concrétiser leur grand projet, celui de faire du PAC un modèle à suivre. Déjà, sur le plan tactique, c’est un atout en faveur du club de Hydra, à l’inverse des autres formations contraintes de mettre en place les automatismes, ce qui demande du temps. En Slovénie, les poulains de Francisco Chalo ont bossé dur et sont rentrés dimanche à Alger où ils entameront la troisième et dernière phase de la préparation avec un autre match amical face au MCO, remporté par les coéquipiers du portier Moussaoui (2-1). À l’instar des autres clubs algériens engagés en coupes africaines, le Paradou affrontera pour sa part le club guinéen CI Kamsar pour le compte du premier tour de la coupe de la CAF. Certes, cette formation possède une expérience non négligeable, mais les jeunes Pacistes avec leur fond de jeu et leur absence de complexe ont toutes les raisons de croire à une qualification au prochain tour.
Les observateurs attendent avec impatience l’entrée en lice de la formation algéroise dans la compétition africaine pour voir si le PAC a conservé son style et sa fougue. En tout cas, ses prochains adversaires savent qu’ils n’auront pas la tâche facile contre cette formation joueuse et offensive. Les protégés de Chalo devraient en principe revoir leurs ambitions à la hausse en Ligue 1 malgré un calendrier à risques dans sa première partie. En effet, après une première sortie à Biskra, les Pacistes affronteront, tour à tour, le MCA (à Alger), la JSK (à Tizi-Ouzou) et la JSS (à Béchar). Par la suite, ce sera la réception de l’ASO Chlef, avant deux chauds derbies, contre l’USMA et le CRB.
Hakim S.