ACTES DE VIOLENCE ET AGRESSION SUR LA LIGNE ALGER-THÉNIA : Le trafic ferroviaire fortement perturbé

Le trafic ferroviaire a dû être suspendu dans l’urgence, mercredi dernier, sur la ligne Alger – Thénia à cause de la violence de supporters d’un club de football régional de Boudouaou. Les incidents se sont produits à la gare de Rouiba où les supporters du club régional, qui ont été à bord d’un train, sont descendus et ont commencé à briser les vitres et les portières de ce même train qui les a transportés du retour du stade d’une rencontre footballistique. En termes de dégâts, trois wagons de ce train ont été vandalisés par les supporters. Mais, les images à la gare de Rouiba ont été impressionnantes avec les retards et les usagers obligés d’attendre pendant plus de deux heures. La gare s’est transformée en un lieu de bataille avec les supporters qui étaient en grand nombre «ils étaient tous jeunes, les enfants étant en période de vacances scolaires d’hiver». Les incidents ont commencé à partir de 16 heures. Les troubles et hooliganisme des supporters se sont produits en premier temps au milieu de la ville de Rouiba avant que les forces de sécurité interviennent et évacuent les supporters à la gare ferroviaire, afin qu’ils se rendent chez eux. Mais, ces supporters ont recommencé et se sont déchaînés sur le train et les usagers qui étaient nombreux dans la gare, car coïncidant avec l’heure de pointe et du retour des travailleurs de leurs postes de travail. Par mesure de sécurité, le trafic ferroviaire a été suspendu pendant plus d’une heure sur la voie en question. De fait, les autres trains empruntant cette voie ont été immobilisés dans la gare de Oued Smar et Dar El Beïda et n’ont dû reprendre qu’après une heure. Sur les réseaux sociaux, les images postées de ces incidents ont suscité choc et indignation de tout le monde.
«Nous assistions chaque jour à des évènements qui nous rendent le moral en berne : ces casseurs ont détruit les biens de l’État et en même temps ce sont les biens du peuple, car c’est nous les bénéficiaires et c’est nous qui montons dans ces trains. Mais malheureusement c’est ce qui arrive quand il y a absence d’éducation, de valeurs morales, et que le chaos, les insultes, le saccage y prennent place», a écrit un internaute sur sa page Facebook, visiblement très en colère devant l’ampleur des dégâts.
Hamid Mecheri