RÉSORPTION DE L’HABITAT PRÉCAIRE : 1 800 familles relogées aujourd’hui à Alger

Pas moins de 1 800 familles Algéroises vivant dans des habitations précaires, des terrasses d’immeubles ou  dans des bâtis vétustes, à la Casbah, Cité Dergana, Aïn-Kahla (Chéraga), Cité Bentalha(Baraki), Bourouba, rejoindront leurs nouvelles habitations, par l’opération de relogement qu’effectuera, aujourd’hui, la Wilaya d’Alger.
S’agissant plus de détails concernant le relogement de ces familles, qui tombe à pic, à quelques jours de la nouvelle année, les  concernés seront logés, dès aujourd’hui, à  Ouled Fayet, Douéra, Cité Mihoub et Baraki. Les 1 800 familles  bénéficiaires des communes, de la Casbah, Cité Dergana, Aïn-Kahla (Chéraga), Cité Bentalha (Baraki), Bourouba sont  enfin soulagées de se voir attribuer un toit décent après  la galère d’une vie, dans des caves et sur les  terrasses comme les familles de la Casbah, bénéficiaires de cette opération,  et d’autres  quittant enfin, les  bidonvilles, pour une vie décente.   Il est à rappeler que le  wali Abdelkader Zouk  avait déclaré, lundi dernier, que «l’élimination de l’habitat précaire et des bidonvilles, à Alger,  est imminente».
Plus explicite, il avait précisé que ses services vont procéder  à «la distribution de  3 000 logements, dans le cadre de la troisième phase de la 24e opération de relogement». Concernant la prochaîne phase, soit  la 25e  opération, le wali avait  indiqué que celle-ci «est en cours  de préparation» et qu’elle  «éliminera définitivement ce type  de logements précaires» a-t-il déclaré. Près de 30 000 logements sont en cours de réalisation, pour répondre au planning de la 25ème opération de relogement des familles d’Alger,  dont les  habitations  sont précaires, après études des dossiers.
Mohamed Amrouni