Omar Niane

7e édition du festival international du « Samaâ Soufi» de Sétif : Chants spirituels du sénégalais Omar Niane en ouverture

Le (mounchid) sénégalais Omar Niane a marqué, dimanche dernier, de son empreinte, la soirée d’ouverture de la 7ème édition du Festival international du»Samaâ soufi» de Sétif, en emportant le public dans un univers auréolé de chants spirituels.

Les amoureux du Samaâ Soufi étaient au rendez-vous de cet évènement, accueilli pendant 4 jours par la maison de la culture Houari-Boumediene, avec une soirée d’ouverture animée par le chanteur sénégalais Omar Niane et les troupes «Achouak» de Béchar et «Darb El Houda» de Sétif, qui ont offert à un public conquis un bouquet varié de chants soufis. Cette manifestation culturelle a été entamée par la prestation remarquable du chanteur sénégalais Omar Niane qui a brillamment interprété les chants spirituels «Ahlan ya chahr El Mawlid», «Ya rassoul Allah Lil Allamin», «Tabibi» et «Kilini» (signifiant éloigne-toi de moi), concluant avec la chanson émouvante de»Talaâ El Badr Alaina», en totale communion avec le public. L’ouverture du festival international du Samâa soufi s’est poursuivie avec la prestation attendue de la troupe locale «Darb El Houda», dont les 11 membres ont enchanté le public avec des chants interprétés avec grâce et élégance, à l’instar de «Ain Errahma Mohamed» du patrimoine marocain, «Essohba Essaliha» du patrimoine algérien et «Allah Allah Allah Ya Mohamed», en plus d’un certain nombre d’Ibtihalat comme «Haram Ala Kalbi Mahabet Ghirkoum» et «Sakani Al Hawa Kaassan Safia oua Laitahou Lama Sakani». Cette première soirée a été clôturée par la troupe «Achouak» de Béchar, conduite par le chanteur Mohamed Chouaib, qui a envoûté l’assistance en déclinant un florilège de chants soufis avec un timbre sahraoui et naili, comme «Assalat Ala Rassoul Allah», «Ouled Lajoued», «Loumeima» et «Salat Ala Mohamed Chafiê Oumatihi».