25E OPÉRATION DE RELOGEMENT À ALGER : Remise des clés à plus de 150 familles avant fin septembre

Le wali délégué de la circonscription administrative de Bab el-Oued, Abdelaziz Othmane, a annoncé qu’«il sera procédé, dans les prochains jours, au relogement de plusieurs familles résidant dans des habitations précaires à Bologhine». «D’autres opérations seront menées le mois prochain et en début du mois de septembre, au profit de 150 autres familles parmi les habitants de la Casbah », a-t-il indiqué, en marge de la 25e opération de relogement. En effet, cent familles résidant à la Casbah d’Alger « circonscription administrative de Bab El-Oued » dans des bâtisses menaçant ruine (classées rouge), ont été relogées dans de nouveaux appartements à Dergana (Bordj El-Kiffan). Ainsi, «l’opération concerne les familles résidant à la Casbah dans des bâtisses menaçant ruine (classées rouge), et qui ont été relogées dans de nouveaux appartements à la cité 636 logements à Dergana (Est d’Alger), en application du calendrier de relogement inscrit dans le cadre de la 25e opération, lancée par les services de la wilaya d’Alger, visant l’élimination des habitations précaires», a précisé Abdelaziz Othmane.
À ce propos, ce responsable explique que «ces 100 familles relogées, résidaient dans 21 bâtisses classées rouge situées dans le secteur sauvegardé de la Casbah », en faisant savoir que « ces dernières ne seront pas démolies mais plutôt fermées pour leur restauration, à l’image de certaines bâtisses situées au 9 rue Rabah Semala, au 8 rue Arezki Louni et biens d’autres menaçant ruine, a-t-il ajouté.
Le même responsable a déclaré également que« le programme de relogement des habitants de la Casbah, dans le cadre de la 25e opération, se poursuivra jusqu’à la fin de l’année, mais celui-ci est tributaire de la réception de quotas de logements inscrits dans les projets supervisés par les Offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI) » a-t-il expliqué.
Pour ce qui est des recours introduits par les familles exclues des opérations précédentes, depuis juin 2014, Abdelaziz a rassuré qu’ « ils seront examinés en toute transparence ». Pour rappel, le wali d’Alger, Abdelkhalek Sayouda avait donné, lors d’une séance consacrée au secteur de l’habitat dans la wilaya, des instructions aux walis délégués et aux directeurs concernés pour accélérer l’élaboration des listes des familles devant bénéficier de logements et les listes des habitants des immeubles menaçant ruine à Alger.
Lilia Sahed