Accident

16 décès et 474 blessés sur les routes en 48 heures

Seize (16) personnes ont trouvé la mort et 474 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus à travers le pays durant les dernières 48 heures, selon un bilan rendu public samedi par les services de la Protection civile.
Les éléments de la Protection civile ont repêché, durant la même période, les corps de cinq (5) personnes décédées par noyade dans des plages à Boumerdes, Jijel, Ain Temouchent et Chlef, précise la même source, ajoutant qu’une autre personne est morte par noyade dans une piscine semi-olympique à Ain-Defla.
En outre, les unités de la Protection civile, faisant partie du dispositif de lutte contre les incendies de forêts et récoltes, sont intervenues pour l’extinction de 68 incendies du couvert végétal, dont 53 incendies de forêts, maquis et broussailles, 15 incendies de récolte ayant causé des pertes estimées à 97 ha entre forêts, maquis et broussailles, ainsi que 185 bottes de foin et 1 536 arbres fruitiers.

Sûreté d’Alger : plus de 72 kg de cannabis et 21.619 comprimés psychotropes saisis en un mois
Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont saisi ,en juillet dernier, plus de 72 kg de cannabis et 21.619 comprimés psychotropes, a indiqué hier un communiqué de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Une quantité de 21.619 comprimés psychotropes, 72,633 kg de cannabis, 5,38 g de cocaïne, 38,16 g de héroïne et 7 flacons de solution anesthésiante a été saisie dans le cadre des différentes affaires traitées par les services de la sûreté d’Alger représentés par les services de la police judiciaire, précise la même source, relevant qu’il s’agit d’actions menées au titre des efforts de lutte contre les différentes formes de criminalité, notamment le trafic de drogue, de psychotropes et de drogues dures. Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont, par ailleurs, traité « 289 affaires de port d’armes blanches et arrêté 295 individus présentés, après parachèvement des procédures légales, devant les juridictions territorialement compétentes », conclut la source.

Le Qatar s’engage à reconstruire les maisons détruites lors de la dernière attaque sioniste à Ghaza
Le chef du bureau politique du Mouvement de résistance (Hamas), Ismail Haniyeh, a annoncé vendredi que l’Etat du Qatar s’était engagé à reconstruire les maisons détruites, à la suite de la récente agression sioniste dans la bande de Ghaza. Selon un communiqué publié par le bureau de Haniyeh, et relayé par des médias, le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohammed bin Abdul Rahman Al Thani, a informé le dirigeant du Hamas de l’approbation de la reconstruction des maisons démolies. Haniyeh a exprimé, selon le communiqué, sa « profonde gratitude à l’émir, au gouvernement et au peuple du Qatar pour cette noble position, qui s’ajoute à son bilan honorable dans la reconstruction de la bande de Ghaza, par l’intermédiaire du Comité de reconstruction du Qatar dirigé par l’ambassadeur Mohammed Al-Emadi. » Naji Sarhan, sous-secrétaire du ministère des Travaux publics et du Logement à Ghaza, avait déclaré plus tôt : « La récente agression a provoqué la démolition totale de 18 logements, et 71 logements ont été gravement démolis et sont devenus inhabitables, tandis que des dommages partiels ont affecté environ 1 675 logements ».
La récente agression sioniste qui a duré trois jours (de vendredi à dimanche) a fait également 49 martyrs, dont 17 enfants, tandis que 360 autres ont été blessées, selon les autorités palestiniennes à Ghaza. L’agression s’est terminée par un cessez-le-feu, négocié par l’Egypte.

Plus de 140 travailleurs humanitaires tués en 2021
Plus de 140 travailleurs humanitaires ont été tués en 2021 dans l’exercice de leurs fonctions, soit le nombre le plus élevé de décès de travailleurs humanitaires depuis 2013, a indiqué vendredi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) de l’Organisation des Nations unies.
Tous les travailleurs humanitaires décédés, sauf deux, étaient des employés nationaux, ce qui souligne les périls auxquels les travailleurs humanitaires nationaux sont souvent confrontés, a indiqué le Bureau dans un communiqué de presse. En outre, 203 travailleurs humanitaires ont été blessés et 117 autres ont été kidnappés l’année dernière. Depuis le début de l’année, 168 travailleurs humanitaires ont été attaqués, entraînant 44 décès, a indiqué le BCAH, citant les données de Humanitarian Outcomes, une organisation non gouvernementale à laquelle l’ONU s’associe chaque année pour fournir ces statistiques.
Vendredi, le Bureau a lancé une campagne d’une semaine pour observer la prochaine Journée mondiale de l’aide humanitaire, qui est commémorée chaque année le 19 août.
Les besoins humanitaires n’ont jamais été aussi importants et les travailleurs humanitaires exercent leurs activités dans des environnements de plus en plus dangereux, a souligné Martin Griffiths, secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence.

Accouchement d’une femme dans le coma au CHU Frantz Fanon (Blida)
Une équipe médicale du service de réanimation des urgences médico-chirurgicales du CHU Frantz Fanon de Blida a réussi, lors d’une opération rare, à faire accoucher une femme dans le coma, a-t-on appris vendredi de sources médicales. Jeudi, une équipe du service des urgences médico-chirurgicales du CHU Frantz Fanon a réussi à faire accoucher une femme dans le coma, suite à une grave intoxication médicamenteuse, a déclaré à l’APS le chef de ce service, Adel Boudahdir, qui a supervisé l’opération. L’opération a été effectuée en collaboration avec une équipe médicale du service d’obstétrique et de maternité relevant de l’unité « Hassiba Benbouali », où la femme (27 ans) a donné naissance à un garçon qui se trouve en bonne santé. L’état de santé de la maman, sortie du coma, est actuellement « stable », a-t-il ajouté.

Une personne mortellement fauchée par un train de transport de marchandises à Bel-Abbès
Une personne a été mortellement fauchée, hier à Sidi Bel-Abbès, par un train de transport de marchandises, a-t-on appris de la cellule d’information et de communication des services de la Protection civile. Le train provenant d’Oran en direction de Tlemcen a fauché la victime qui a succombé à ses blessures sur place, au moment où elle tentait de traverser un passage à niveau non gardé à hai « Sidi Djilali ». Le corps de la victime âgée de 39 ans a été déposé à la morgue du CHU « Abdelkader Hassan », a-t-on indiqué, signalant que les services compétents ont ouvert une enquête sur les circonstances de cet accident. Les services de la Protection civile dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès ont enregistré depuis vendredi trois accidents de la route faisant au total deux morts et huit blessés.

150.000 ouvriers des plantations de thé en grève au Bangladesh
Près de 150.000 ouvriers de plus de 200 plantations de thé du Bangladesh ont entamé une grève hier, réclamant une augmentation de 150% de leur salaire d’un dollar par jour, l’un des plus bas du monde selon des chercheurs. Le salaire minimum d’un ouvrier d’une plantation de thé dans le pays est de 120 takas par jour – environ 1,25 dollar selon les taux officiels, mais un peu plus d’un dollar seulement sur le marché libre. Les syndicats réclament une augmentation de salaire pour atteindre 300 takas par jour face à l’inflation galopante et à la dépréciation de la devise, ajoutant que les ouvriers des 232 plantations de thé ont débuté hier une grève à grande échelle après avoir procédé à des interruptions de travail de deux heures durant quatre jours.