système Afis

14 affaires de vols élucidées depuis janvier grâce au système Afis

Les services de la Sûreté nationale de la wilaya de Skikda ont réussi durant 2018 à élucider 14 des 39 affaires de vols et destruction de véhicules ainsi que de vols par effraction grâce au système automatique de reconnaissance des empreintes digitales (Afis), a appris l’APS lors d’une conférence scientifique sur la culture sécuritaire tenue à l’université «20 août 1955 ». Révélateur du niveau d’évolution de la Police algérienne, ce système automatique a considérablement facilité le travail de la police grâce au gain de temps qu’il apporte lors de la comparaison et l’identification des empreintes digitales, a souligné dans son intervention le lieutenant de police, Youcef Bouchehit, chef de la station principale d’identification au service de police judiciaire de la sûreté de Skikda.

Six contrebandiers arrêtés à Tam et In Guezzam

Six contrebandiers ont été arrêtés avec 9 quintaux de denrées alimentaires dimanche à Tamanrasset et In Guezzam par des détachements de l’Armée nationale populaire qui ont saisi aussi plus de 70 kg de kif traité à Tlemcen et Béchar, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP ont arrêté, le 15 avril 2018 à Tamanrasset et In Guezzam (6e Région militaire), six (06) contrebandiers et saisi un véhicule tout-terrain, trois (03) motocyclettes, neuf (09) quintaux de denrées alimentaires, deux (02) détecteurs de métaux, deux (02) marteaux piqueurs et un (01) groupe électrogène», précise la même source Dans le même contexte, des Garde-frontières «ont saisi, à Tlemcen (2e RM), une grande quantité de kif traité s’élevant à cinq (05) quintaux et 45 kilogrammes, alors qu’un détachement combiné de l’ANP a appréhendé deux (02) narcotrafiquants en possession de 25,4 kilogrammes de la même substance à Bechar (3e RM). De même, treize (13) immigrants clandestins de différentes nationalités ont été interceptés à Tlemcen et Sidi Bel-Abbès», souligne le MDN.

Le Brent ouvre la semaine à plus de 71 dollars
Les prix du pétrole ont baissé lundi en cours d’échanges européens, après avoir atteint des sommets la semaine dernière, les investisseurs profitant de l’apaisement des tensions en Syrie pour enregistrer leurs bénéfices.
En fin de matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 71,67 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 91 cents par rapport à la clôture de vendredi.
Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour le contrat de mai perdait 84 cents à 66,55 dollars.

7 morts et 17 blessés dans une prison en Caroline du Sud
Au moins sept détenus ont été tués et 17 autres blessés lors d’une émeute qui a éclaté au cours des dernières heures dans une prison de Caroline du Sud au sud -est des États-Unis.
Un porte-parole des services pénitentiaires locaux a déclaré que l’ordre a été rétabli à l’établissement correctionnel après plusieurs heures de violence. Les incidents ont commencé vers 19 h 15, dimanche soir. Aucun gardien n’a été blessé, a-t-on indiqué. Cet établissement à sécurité maximale est situé dans la ville de Bishopville, qui accueille 1500 prisonniers, dont certains des criminels les plus dangereux de l’État.

Les restes d’un monument funéraire protohistoire découverts à Médéa
Les restes d’un monument funéraire datant probablement de la période protohistoire ont été découverts récemment à Ouled Zair, dans la commune d’El-Azzizia (nord-est de Médéa), a appris hier l’APS auprès de la direction de la culture. Il s’agit d’une «Bazina», un monument funéraire de forme bombé renfermant plusieurs tombes en pierres, disposées de façon circulaire, qui remonterait à la fin de l’ère néolithique, selon Ahmed Merbouche, chef du service du patrimoine au niveau de la direction de la culture. Des ossements de squelettes, déterrés par la pluie, ont été trouvés sur ce site, situé à proximité d’Oued Boukrouchène, distant de 6 km du chef-lieu de la commune d’El-Azzizia, a-t-il précisé, ajoutant que c’est la première fois qu’un tel monument funéraire est découvert dans cette partie de la wilaya. L’existence de ces Bazinas était signalée, selon Ahmed Merbouche, dans les localités de Ksar-el-Boukhari, Ain-Boucif, Kef-Lakhdar et Chellalet-el-Adhaouara, sud et sud-est de la wilaya, mais leur présence dans cette région du nord-est un élément nouveau que les futures études et fouilles vont tenter d’y apporter réponses et explications.

Deux jeunes filles quittent leurs mariages pour passer leurs examens
Mariage ou examen de fin d’année? Deux jeunes filles nigérianes ont décidé de ne pas choisir et de se rendre dans leur université pour passer leur partiel de communication, le jour même de leurs mariages. Elles ont donc logiquement planché sur leur sujet vêtues de longues et belles robes blanches avant de pouvoir profiter pleinement du « plus beau jour de leur vie. » L’examen devait initialement se dérouler en février, mais a été repoussé en raison de l’absence d’installations adéquates dans la fac, explique CNN. Seulement, problème: l’Université a reporté la date de cet exament au jour même des mariages respectifs de Dorcas Atsea et Deborah Atoh. « Mon mariage était déjà fixé. J’avais déjà dit aux gens que c’était le 7 avril et envoyé des invitations, nous avons décidé de ne pas changer la date », explique Deborah Atoh qui a, comme son amie, choisi de ne pas choisir.
« J’étais heureuse d’obtenir mon diplôme et de me marier en même temps, mes camarades de classe étaient si heureux. Quand je suis entré dans le hall, tout le monde criait, et ce pendant 10 minutes juste avant de commencer l’examen. Après je suis retourné au lieu de la réception parce que mes invités m’attendaient », explique Dorcas Atsea.

Ooredoo et IQRAA célèbrent « Yaoum el Ilm » et décernent le Prix Ooredoo d’Alphabétisation 2018
Lancement de l’appel à candidature pour l’édition 2019
Dans le cadre de la mise en œuvre de leur partenariat stratégique, Ooredoo et l’Association Algérienne d’Alphabétisation IQRAA ont célébré, la Journée du Savoir «Yaoum el Ilm «, coïncidant avec le 16 avril de chaque année, dans une cérémonie organisée le dimanche 15 avril 2018 à Alger. Cet évènement qui a vu la présence d’officiels et de représentants d’institutions et d’organismes publics notamment Mme Meriem Chorfi, Déléguée nationale à la Protection de l’Enfance, M. Lamine Bechichi, ancien Ministre, Mme Aicha Barki, Présidente de l’association IQRAA, des cadres de Ooredoo et des personnalités nationales activant dans le domaine de la culture et de l’éducation, a été consacré à la remise du Prix Ooredoo d’Alphabétisation dans sa quatrième édition. Lancé en 2013, par Ooredoo et l’association IQRAA, ce prix récompense des personnes, des institutions, des organisations et des associations, publiques ou privées, ayant contribué de manière significative aux efforts de lutte contre l’analphabétisme en Algérie. Pour cette année 2018, le jury présidé par M. Salah Belaid, Président du Haut Conseil de la Langue Arabe, a décidé de remettre, après étude et examen des candidatures, le Prix Ooredoo d’Alphabétisation à M. Abdelouahid Zikem, ancien Professeur de Physique et enseignant à distance à l’Université, pour son projet « Le Jeu du Dialogue». « Le jeu du Dialogue » est un jeu télévisé ciblant le grand public qui s’intéresse à la langue arabe classique dans toutes ses dimensions : grammaire, syntaxe, orthographe, élocution, écriture, définitions, vocabulaire, prononciations, usages, secrets et subtilités. À l’occasion de cette cérémonie, Mme Aïcha Barki, Présidente de l’association IQRAA a affirmé : « Nous sommes heureux d’encourager à travers ce prix les initiatives citoyennes qui contribuent, dans un effort personnel ou collectif, à lutter contre l’analphabétisme en Algérie car nous sommes conscients que le savoir et l’éducation sont les principaux piliers de l’épanouissement et de l’essor sociétal. Nous remercions notre partenaire Ooredoo qui démontre à chaque fois son soutien indéfectible à nos projets et nos actions depuis plus de douze ans de collaboration fructueuse.» Pour sa part, le Directeur Commercial Exécutif (CCO) de Ooredoo, M. Jose Nazario a déclaré dans un message lu par M. Ramdane Djezairi, Directeur Opérationnel des Relations Publiques et Médias : » La célébration de Yaoum el Ilm constitue pour Ooredoo une opportunité de réitérer son engagement sociétal au côté de l’association IQRAA et pour saluer le travail de l’ensemble de ses bénévoles dans la lutte contre l’analphabétisme en Algérie. Ooredoo continuera d’exprimer sa responsabilité au sein de la société algérienne en mettant son savoir-faire au profit des apprenants et en encourageant les initiatives visant à promouvoir la connaissance et l’éducation.» Lors de cette cérémonie, un hommage a été rendu à M. Salah Belaid, Professeur d’Université et Président du Conseil Supérieur de la Langue Arabe, en reconnaissance à son engagement dans la promotion du savoir et de la connaissance ainsi que sa contribution dans l’essor de la langue arabe en Algérie. Depuis 2006, Ooredoo s’associe aux projets de l’association IQRAA aussi bien dans la promotion du savoir que dans le combat contre le fléau de l’analphabétisme. Ce partenariat stratégique s’est concrétisé dans de nombreux projets notamment à travers sa contribution financière à la dotation en équipements pédagogiques et technologiques des Centres d’apprentissage et de formation et d’insertion de la femme (AFIF) d’El Khroub (Constantine), de Temacine (Ouargla), de Ouled Yahia Khadrouche (Jijel), de Tizi Ouzou et celui de Ain Bessam à Bouira inauguré en février dernier. Il est à noter que, lors de cette cérémonie, l’appel à candidature pour le 5ème Prix Ooredoo d’Alphabétisation a été lancé. Les candidats sont invités à déposer, jusqu’au 28 février 2019, leurs travaux et concourir pour remporter le prix de l’édition 2019. Vous pouvez consulter le règlement du concours et les conditions de participation sur : www.ooredoo.dz rubrique « Tout sur Ooredoo ». Pour toute information complémentaire concernant ce prix, prière de contacter le Département des Relations Publiques et Médias à l’adresse : rpubliques@ooredoo.dz